Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

Plan de Départ Volontaire : Déclaration FO

06 novembre


Jacqueline Poitou
RS au CCE Hypers
Au nom de Force Ouvrière, je tiens à rappeler l’importance du volontariat dans ce plan de départs VOLONTAIRES. Ce plan est d’ailleurs un "No man's land juridique".


Il n'y a pas de règles écrites contrairement à l’accord GPEC négocié chez Carrefour.
Force Ouvrière insiste sur le fait qu’il ne doit être exercé aucune pression pour « pousser » des salariés à partir, ni aucun licenciement au bout; ce plan ne doit pas aboutir sur un PSE ;
D’autre part, il est important aussi de ménager les salariés qui ne sont pas concernés, et de ne pas augmenter leur charge de travail.
FO demande qu’un rappel soit fait auprès des responsables hiérarchiques, et que des mesures de préventions des risques psycho-sociaux soient mises en place avec les CHSCT afin d’éviter tout risque.

Je rappelle les demandes des élus FO dans les Sièges :
 Connaître l’organisation de départ et l’organisation Cible
 Recenser les postes disponibles au sein de chaque société du groupe
 Concernant le cabinet de reclassement : FO souhaite participer au choix du ou
des cabinets ainsi qu’à la définition du cahier des charges.
 Que le PDV soit ouvert sur l’ensemble du groupe et qu’une liste des sociétés
soit communiquée, avec possibilité de switch ;
 Qu’une information soit faite sur les sociétés du groupe afin que les salariés
puissent avoir connaissance de la possibilité de bénéficier du PDV.
 Que les clauses de mobilité soient suspendues le temps du PDV.
 Que dans les mesures d’accompagnement des négociations soient ouvertes
pour améliorer les dispositions d’indemnités conventionnelles mais également
de l’accord GPEC.

Les améliorations devront s'inspirer également des préconisations issues du rapport de l'expert, du cabinet Alter Conseil, désigné ce jour.
Force Ouvrière a demandé à décaler la réunion T1 afin de laisser le temps aux représentants de préparer cette réunion. Cependant, nous demandons qu’une procédure d’urgence soit définie permettant aux salariés volontaires de partir avant la réunion T2, et que ces salariés qui auront bénéficié de la procédure d’urgence puissent bénéficier avec effet rétroactif des améliorations du dispositif d’indemnités GPEC et conventionnelles.

Afin d’améliorer les mesures d’accompagnement
, FO demande qu’une bourse d’échange soit mise en place en sus d’envie de bouger, permettant de mettre en lien les salariés voulant bénéficier du PDV avec les salariés dont la catégorie professionnelle est concernée par le PDV.
Et enfin, Carrefour SAS sera l’entité la plus touchée par le nombre de départs souhaités par l'entreprise.
Il manque toujours des précisions sur l'organisation cible que vise l'entreprise, comment de ce fait gérer les équipes ?

Pour ce faire, il faut prévoir, dès à présent, pour les salariés concernés et cela de façon non exhaustive :
 Un temps d'adaptation nécessaire et suffisant,
 Des moyens de formation adaptés,
 Une possibilité de retour en arrière, de réversibilité du choix

Toutes les demandes devront être faites et validées, au plus tard, lors du CCE ou sera traité le T2

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :