Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EN SALLE DANS TOUS LES CARREFOUR

Depuis l’arrivée des actionnaires, Bernard ARNAULT et COLONY CAPITAL dans l’actionnariat du groupe Carrefour, les salaries le constatent : c’est un film catastrophe.

Depuis l’arrivée des actionnaires,
Bernard ARNAULT et COLONY CAPITAL dans l’actionnariat du groupe Carrefour, les salaries le constatent : c’est un film catastrophe !


Après avoir licencié José Luis Duran (trop marqué Carrefour, pour eux, sans doute), ils ont embauché Lars Olofsson de chez Nestlé

Lars, qui rêve du pays de Candy ou de celui d’Alice au pays des merveilles, promet de nous enchanter…

Pour ce faire, Lars a élaboré un casting international, et a embauché ou débauché les quatres mousquetaires, quatre stars internationales :
- VICENTE TRIUS  venant de WALMART
- JAMES MAC CANN de TESCO
- GONZALO-HURTADO  de Procter & Gamble
- Pierre BOUCHUT de Casino et Schneider Electric


Ces messieurs sont 7 en tout.
7 mercenaires qui doivent nous expliquer comment travailler mieux…
- sans moyens
- sans matériel
- sans effectifs
- sans augmentation de pouvoir d’achat


Une question se pose, ces 7 mercenaires, ont-ils accepté de travailler chez CARREFOUR avec une baisse de leur pouvoir d’achat ? 
Ce ne sont pas des smicards et carrefour les a débauchés de grands groupes où ils devaient avoir de gros, gros salaires.


Ils ne sont que de passage et vont se remplir les poches quelles qu’en soient les conséquences pour les salariés de Carrefour et ensuite, iront bosser ailleurs, en bons mercenaires qu’ils sont.

Les salariés eux seront toujours là avec leurs problèmes, enfin ceux qui resterons après le passage de ces mercenaires …


Il faut redonner une véritable évolution de carrière, il y en a marre de rester au «niveau 1» toute sa vie, il n’y a plus d’avenir chez Carrefour…
Carrefour doit améliorer les conditions de travail, les salariés, aujourd’hui, sont à bout…

Il faut des investissements pour les magasins qui sont vétustes...
Carrefour doit, très vite, revoir sa politique salariale.
Carrefour doit respecter les attributions des élus du personnel.

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :