Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Comité de groupe : le compte rendu FO

Retrouvez un compte rendu des sujets abordés lors du Comite de Groupe du 6 et 7 juillet.

 

COMITE DE GROUPE


Les 5-6 et 7 juin, le comite de groupe Carrefour s'est réuni afin d'aborder la vie économique et social du groupe....
Voici un compte rendu des sujets abordés lors de ce Comité.


Qu'est ce que le comité de groupe ?

Le Comité de groupe est constitué au sein du groupe formé par une entreprise appelée entreprise dominante et les entreprises qu'elle contrôle.
Il est informé sur l'activité, la situation financière, l'évolution et les prévisions d'emploi dans le groupe et dans chacune des entreprises qui le composent.

Le comité de groupe est une institution représentative du personnel (IRP) réunissant des représentants désignés par les organisations syndicales, parmi leurs membres élus aux comités d’entreprise des sociétés composant le groupe. Les prérogatives du comité de groupe sont essentiellement afférentes à un rôle d’information économique.
La secrétaire du comité de groupe Carrefour est jacqueline Poitou (déléguée Syndicale Centrale FO Carrefour SAS). 
Jean-Yves Chaussin (SDNH)

Les sujets :
-Comptes de Résultat Carrefour Groupe 
-Information sur l’activité, les perspectives et les axes stratégiques
 du Groupe en France.
-Franchise chez ED et changement d’enseigne DIA
-Affaires Publiques Carrefour
-La participation de Groupe France 2009
-Carrefour Drive et Online
-Présentation du résultat « plan Espoir Banlieue »
-Le bien être au travail
-Information sur les activités du Comité Emploi et GPEC au premier semestre 2010



Comptes de Résultat Carrefour Groupe 

Une année difficile ou le CA est en baisse HT de -1,2% ; une baisse plutôt liée aux coûts de charges exceptionnelles et moins à la baisse de rentabilité.

Les faits marquants de l’année 2009 : 
le plan de transformation, le plan d’action sur la France où Carrefour veut renouer avec la croissance et gagner des parts de marché en  diversifiant ses activités. Ce sont  l’immobilier avec carrefour Property, la banque avec BANQUE CARREFOUR, le E-COMMERCE… 
Des objectifs très ambitieux pour continuer à conquérir des parts de marché; le groupe carrefour veut atteindre ses ambitions en devenant « le commerçant préféré des français »…, en fait ce sont plus des formules que de réels plans d’actions.

Les acquisitions : 7 magasins dont 3 hypermarchés en Colombie

Les cessions : les activités en Russie et cession de la participation de 20% dans le capital de 6 hypers dans le sud de l’Italie.

3 axes stratégiques principaux ont été annoncés pour les années 2009 à 2012, cette stratégie s’accompagne  d’un plan de réductions des coûts.

Comment s’y prendre pour économiser 4,5 MDS € ?
C’est d’abord 2,1 Mds€ de réduction des coûts  opérationnels.
A cela s’ajoute 1 Md€ d’économies liées à la réorganisation des achats en mettant en place le logiciel ATICA, qui est une clé de voute de ce plan d’économie
Et enfin 1,4 Md€ de gain de trésorerie, correspondant à la réduction des stocks de 7 jours à 30 jours d’ici 3 ans.
Martine Perrin (Carrefour Châteauroux).



Information sur l’activité, les perspectives et les axes stratégiques du Groupe en France.
Par James McCann, Directeur Exécutif France


Carrefour perd plus de parts de marché dans les hypers qu’il en gagne chez Market ; C’est pour ça que la France a un problème.
Le grand  gagnant de l’année est Leclerc, qui gagnent des parts de marché en ouvrant de nouveaux magasins de 4 à 5000 M2.

Depuis 6 semaines on commence à voir une légère reprise, surtout chez Market ou les clients dépensent plus.
Nos magasins aujourd’hui rencontrent des problèmes de ruptures, de queue en caisses, de prix, de qualité dans le frais…. Ces choses sont basiques mais essentielles. Si on ne les règle pas, on va continuer à perdre des clients.
Pour Mr McCann, la solution se trouve dans le plan « Commerçant préféré », il reconnait qu’on n’y est pas aujourd’hui…. Carrefour doit trouver des ressources pour investir dans ce plan, et devenir : un excellent magasin pour faire ses courses, un excellent endroit pour travailler et un excellent voisin. C’est un plan à 5 ans.

La deuxième solution, c’est MBC, ce système informatique unique, qui nous vient de l’Espagne, mais dont le déploiement est retardé parce que le système n’est pas près….

Les élus FO ont interpellé Mr McCann sur les différents projets de restructuration en cours, qui détériorent les conditions de travail dans les magasins, et dont on ne voit pas encore les effets bénéfiques.
Ils ont demandé de redonner de la responsabilité aux équipes sur le terrain, et ont rappelé les paroles de Mr Olofsson : des magasins en fête, des clients satisfaits et des salariés heureux !... alors, c’est pour quand ????
Jacqueline Poitou (Secrétaire du Comité de Groupe)



Franchise chez ED et changement d’enseigne DIA

Nous ne sommes pas très confiants sur le passage des magasins ED vers l’enseigne DIA, même si la direction annonce une progression du CA en  moyenne de 16%. Quand nous demandons quel est le ratio de rentabilité de ce nouveau modèle économique, la direction est dans l’incapacité de nous répondre.

Nous savons que la politique de prix pratiquée sur les magasins DIA impacte la marge de 1,5 à 2 % et que le fait de rajouter des heures de travail dans le magasin dégrade le compte de résultat.
Nous regrettons donc qu’ED n’ait pas plus de visibilité sur ce projet majeur pour la pérennité économique d’ED et nous nous inquiétons pour l’avenir des salariés.

En parallèle, ED veut passer 1/3 du parc des magasins en location gérance ou en franchise ; nous chiffrons la perte à une fourchette de  2500 à 3000 salariés à la fin de l’année 2012.
Pour conclure, ED se soucie plus de sa rentabilité que de ses salariés.
Jean-Luc Jacobs (ED)



Affaires Publiques Carrefour

Un « ministère » des affaires publiques a été créé à Carrefour et directement rattaché au secrétariat général du groupe. Il a pour but d’intervenir et d’agir auprès de l’exécutif (ministères concernés et administrations) auprès du législatif (parlement et groupes politiques) et du réglementaire (fédérations, associations de consommateurs, ONG, syndicats…).

Il convient de démontrer à tous les acteurs que Carrefour, 1er employeur privé de France a une politique sociale importante, est la locomotive économique pour les industries, et l’agriculture, et relaie aussi les politiques gouvernementales (sociales, culturelles, environnementales…).
Certaines reconnaissances sur les actions Corporate Responsability doivent être connues (ressources humaines, environnements, comportement sur le marché, engagement sociétal…) puisqu’elles nous placent loin devant nos concurrents.

Enfin, au travers d’une enquête réalisée auprès des consommateurs des grands distributeurs, il a été décidé de cibler la communication.
-Grand public, active pour l’alimentation, le bien-être et l’environnement.
-ONG, investisseurs et autorités, communication passive concernant l’environnement des magasins.
-Investisseurs, ONG, autorités, salariés, communication interne et spécialisée sur le social et l’économie.

Martine SAINT-CRICQ



La participation de Groupe France 2009

La direction propose d'améliorer la participation avec une formule qui s'appelle la CVAE (Valeur ajoutée de l'entreprise). C’est un impôt sur le résultat qui s'élèverait pour 2010 à 100 millions d'euros. Cela permettrait de récupérer 9 millions d'euros à redistribuer dans la participation.

Sans CVAE

2009

2010

2011

2012

5%*    

5,5%*

6,15%*

6,80%*

Avec CVAE

2009

2010

2011

2012

5,30%*

5,8%*

6,50%*

7,12%*

* de la rémunération brut annuelle

Le nouvel accord propose une formule de calcul améliorée :
•La formule de base mise en place en 2007 est améliorée par un nouveau
 coefficient (10,25%)
•Cette formule permet de s’affranchir des impacts fiscaux qui peuvent,
 dans certains cas, fausser la véritable performance économique et
 la participation qui en découle.
•Indépendante des opérations de mouvements internes de capitaux propres
 qui ne reflètent pas forcément la réalité économique des sociétés
•La formule légale aurait donnédes montants très faibles par rapports
 aux montants effectivement distribués.
•La nouvelle formule tient compte d’un améliorateur :
 la qualification de la nouvelle CVAE en impôt sur résultat.


L'accord de participation pour les 3 années à venir a été signé par la FGTA/FO, le SNEC/CFE-CGC et la  CFTC.
Frédéric Aubert-Tilly (Carrefour Orange)



Carrefour Drive et Online

Carrefour va actualiser sa stratégie sur internet.
En 2010, il y a 25 millions d'acheteurs en ligne pour un CA de 3 à 4 milliards € pour le non alimentaire et 800 millions € pour l'alimentaire.
Ces chiffres devraient atteindre à l'horizon 2015, 5 à 6 milliards € en non alimentaire et 3 milliards € en alimentaire.

Pour capter une partie de ce marché Carrefour a 3 obejctifs :

1- Faire du média PC et mobile, en 2012, le 1er média de la relation client Carrefour


2- Developper les services Ecommerce pertinents pour les clients en s'appuyant au
    maximum sur nos magasins et sur la force de la marque Carrefour.

3- Developper une position de leader sur le segment spécifique des mères de familles
    pour lesquelles internet est devenu le média n°1 pour l'information devant
    la télévision et les journaux.

Pour l'alimentaire :
Mise en place de magasins Test de Carrefour DRIVE avec pour objectif d'avoir en 2011, 20 à 40 Carrefour Drive.
Carrefour a la volonté de developper en hypermarché la livraison à domicile dans les zones urbaines à fort potentiel avec Ooshop sous la marque Carrefour.fr et par la mise en place de Carrefour Drive "Solo".

Pour le non alimentaire :
Carrefour continuera avec ce qui existe déja comme la livraison des commandes faites en ligne ou en magasin, directement par les fournisseurs.
Les stocks magasins seont consultables en ligne avec la possibilité de reserver les produits et de les retirer au magasin.
C'est un service d'avenir qui se developpe fortement aux Etats-Unis et au Royaume Unis.
Jesus Sanchez (Carrefour Besançon)


Présentation du résultat « plan Espoir Banlieue »

Les objectifs de cet engagement, pris par Carrefour en 2008 pour 3 ans étaient :
-Faciliter l’accès à l’emploi des jeunes des quartiers défavorisés par des stages, contrats d’alternance, CDD de + 6 mois, CDI
-Informer et promouvoir les métiers auprès de Pôle emploi

Un accord a été signé en 2008 et des engagements pris sur des volumes de recrutement pour ces jeunes de moins de 26 ans : - recrutement  -  propositions de stages  - propositions de formations
Cet accord intègre la responsabilité sociale de Carrefour, en accord avec ses Valeurs, et doit permettre de valoriser l’action positive pour l’emploi et l’intégration des publics en difficulté auprès des pouvoirs publics.

Bilan des recrutements:
2008: 3194 personnes 
2009: 1465 personnes

Conventions de stage :
2008 145 contrats
2009 130 contrats
2010  66 contrats

Contrats alternance :
2008 701 contrats
2009 547 contrats
2010 138 contrats

Soit une réalisation trois fois supérieure au prévisionnel pour 2008 et pour 2009 des objectifs dépassés de 146%.
Pour ces 2 ans d’engagement, Carrefour a recruté 5900 jeunes issus des quartiers sensibles, le plus fort résultat de toutes les entreprises du secteur public et privé.
Brigitte Penne (Carrefour Aire sur la Lys – Continent 2001)


Le bien être au travail

Dans le cadre du PLAN PERSONNEL , il a été envisagé l’amélioration des conditions de travail et la mise en place de 23 mesures de bien-être au travail.
Ainsi, en novembre 2007, le Groupe Carrefour participait pour la première fois à l’enquête Great Place to Work (les entreprises où il fait bon travailler).

Après la restitution des résultats, une synthèse a été faite et des thèmes prioritaires définis selon 2 critères : l’urgence et la faisabilité.
L’entreprise se donne 2 ans pour déployer ces actions prioritaires (mars 2009 à mars 2011).

Les 6 grands thèmes sont :
Le matériel et les conditions de travail (ex : tenues, actifs, locaux, covoiturage…)
La mobilisation des équipes
La communication (écoute du personnel, journal interne par magasin…)
Equilibre vie privée/vie professionnelle
Bonus et rémunération
Mobilité

Les 3 derniers thèmes concernant l’encadrement (directeur magasin, chef de secteur et manager métier).
Sur le secteur caisses, un plan bien-être s’est traduit par la mise en place d’une salle dédiée aux hôtesses de caisses et par des animations par thèmes pré-définis tels bien se nourrir, se relaxer, se libérer l’esprit …
Sandrine Pastor (Chalon sur Saône Nord – GML)


Information sur les activités du Comité Emploi et GPEC au premier semestre 2010

La présentation des projets au Comité Emploi et GPEC s’articule autour de 3 thématiques:
Anticipation des projets
Information et suivi
Développement des outils.

Les projets anticipés :
- Projet de regroupement des sièges à Massy
- Réinventer l’Hypermarché

Information et Suivi des projets de réorganisation des BU
Projets en Hypermarchés :

Caisses :
- 3 technologies sont concernées en 2010
- CLS Paniers (42 magasins concernés par un ilôt supplémentaire de 5 CLS)
- Scan’ Lib (52 magasins concernés)
- Tiroir Autonome (17 magasins concernés)

Commerçant :
Déploiement du Projet commerçant dans tous les hypermarchés
- Dans ce cadre, la transformation de Carrefour portera sur :
      - Les actions de  management
      - L’Orientation Client
      - Des nouvelles méthodes de travail
      - Le Category Management

Transformation du Back Office :
La Transformation Back Office a pour objectifs de :
- Simplifier les tâches en magasin,
- Fiabiliser les processus magasins et limiter les risques de dérives,
- Automatiser, supprimer ou suivre centralement certaines tâches,
- Harmoniser le suivi de l’activité, le reporting et les revues de performance.
648 postes sont concernées et une phase de GPEC a été ouverte

Décoration en magasin :
L’organisation envisagée a pour objectif de :
- Simplifier les tâches en magasin,
- Centraliser certaines tâches,
- Harmoniser les « rendus visuels » des magasins.
272 postes sont concernées et une phase de GPEC a été ouverte

Supply chain :
Centralisation des approvisionneurs :
Alimentaire : transfert à Evry d’ici le 31 mars 2011; 68 collaborateurs concernés
Non alimentaire : Transfert aux Ulis d’ici le 31 décembre 2010; 22 collaborateurs concernés
Au total 90 collaborateurs concernés dans le cadre d’une phase de remontées des retours des collaborateurs concernant leur mobilité.

100% Flux tendu en produits frais :
Ce projet concerne 9 sites logistiques et 3 métiers ont été déclarés sensibles dans le cadre d’une phase de GPEC qui se déroulera jusqu’au 31 mars 2011.
57 collaborateurs ont été repositionnés sur 74 concernés

Fin de l’activité découpe Boucherie à Bourges
14 collaborateurs sont à repositionner dans le cadre d’une phase de GPEC qui se déroulera jusqu’au 31 décembre 2010


Réorganisation en cours au sein de Carrefour Management
Un nouveau schéma d’organisation Corporate a été décidé, afin de :
- Recentrer le Corporate sur ses missions fondamentales,
- Mutualiser davantage les méthodes de fonctionnement des activités 
  opérationnelles et commerciales,
- Professionnaliser les activités à forte spécificité métier du Groupe.

CSIF : Présentation de la réorganisation support fonction magasin
L’évolution de la mission du support de proximité Supply Chain a conduit à déclarer 2 métiers sensibles : 13 personnes sont concernées pour 8 suppressions de postes.
La phase de GPEC ainsi ouverte se déroule jusqu’au 31 décembre 2010.

Présentation des modalités de développement de la bourse de l’emploi
La BDE est désormais accessible pour chaque salarié de son lieu de travail, ou de son domicile

Secteur caisses : mesures de bien être au travail
Mise en place de différentes mesures destinées à améliorer les conditions de travail des hôtesses de caisse :
Un agenda de travail
Une formation personnalisée
Un journal interne
Une tenue appropriée
Un agenda du bien être
L’animation d’ateliers Bien être en magasin

Présentation du questionnaire conditions de travail
Dans le cadre du Plan Personnel il est envisagé l’amélioration des conditions de travail
Un premier diagnostic sera fait par l’intermédiaire d’un e questionnaire destiné aux collaborateurs afin de :
- Effectuer un état des lieux
- Mieux connaître les besoins et attentes de nos collaborateurs
- Prioriser nos actions
Sylviane Le peltier (CAF)
Tag(s) : #REVUE DE PRESSE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :