Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

logo

Carrefour : les mots de PlassatLes temps forts du discours de Georges Plassat, ce matin, durant la présentation des résultats annuels du groupe. Le dirigeant a livré ses projets en matière de décentralisation et d'investissement dans les hypers français. Il a également dévoilé des infléchissements en matière de politique marchandises.

 

 

Sur l'organisation de l'entreprise

 

 

"Nous avons vécu depuis un an une étape de vibration où l'on a plus conduit les gens à se poser des questions qu'à apporter des certitudes. Cette étape débouche sur un principe bien compris de décentralisation et de responsabilisation. Avec pour mission de remettre le client au cœur du sujet.

Nous allons rentrer dans une phase d'exécution. Mais nous avons encore du mal à passer à l'acte. Il y a notamment des difficultés informatiques et logistiques. Ces sujets techniques ne supporteront plus de caprice. Cette phase d'exécution est exigeante, elle implique métier, discipline et patience. Le groupe a tous les atouts pour réussir.

[...]

Concernant la décentralisation, elle se fera dans le temps et dans des proportions acceptables. Les anciennes méthodes doivent évoluer. On s'adresse à l'organisation et aux hommes. Les structures sont autobloquantes, elles doivent être allégées, l'organisation doit être souple. C'est incontournable en France. Il faut sortir des baronnies et des territoires. Cela va générer une évolution de l'organisation en France (le découpage du réseau en trois formats de petits, moyens et grands hypers est notamment remis en cause au profit d'une logique par bassin, plus classique, ndlr)."

 

 

Sur la valorisation des actifs et les investissements

 

 

"Sur une durée de l'ordre de trois ans, nous devons reprendre les remodelings de nos magasins. Environ 150 hypers sont concernés en France. Nous avons un programme cette année de 35 à 50 hypers. La rétention de la Capex faite depuis deux ans était indispensable pour les équilibres de l'entreprise mais les produits des cessions réalisées l'an dernier vont servir à cela.

Il est très important de réinvestir sinon on va le payer très cher dans trois ou quatre ans. Il ne s'agit pas de dépenser de l'argent mais d'investir. Ceux qui n'investissent pas durablement sont condamnés.

Nous devons aussi relancer l'expansion. Elle est encore trop tactique, il faut la faire de façon plus structurée, notamment en France, au Brésil et en Chine."

 

 

Sur la politique marchandises

 

 

"J'insiste sur la continuité des politiques de filières en produits frais, avec une régionalisation renforcée de l'offre. Notre stratégie était remarquable dans le passé, la relance est en cours. Ces filières contribuent à développer la fréquentation des magasins.

Sur l'alimentaire comme le non-alimentaire, il faut vendre des produits de qualité. Cela vaut aussi dans le textile ou le bazar. On a trop privilégié le saisonnier, parfois de piètre qualité, au détriment du permanent, en commandant des volumes pléthoriques, qui occasionnaient des stocks d'invendus. Il faut aussi réintroduire les marques nationales référentes, qui sont indispensables à certaines catégories sur le non-alimentaire.

L'hyper n'est pas mort à condition qu'on ne l'assassine pas en supprimant le non-alimentaire !"

 

 

Sur le e-commerce et le drive

 

 

"Nous avons du retard sur le sujet. Les entreprises qui sont très atomisées sur le plan géographique vont être très avantagées (point relais, ndlr). La direction que nous voulons suivre c'est le "one code consumer" : permettre de se connecter à tous les sites Carrefour avec un seul code.

Le drive est l'objet d'une grosse euphorie, certains sont partis très fort. La rentabilité n'est avérée chez personne. Nous ne gagnons pas d'argent, c'est un vrai boulot. Le picking magasin est pertinent pour les supers, mais il faut trouver un modèle industriel pour les hypers.

Le drive doit être un modèle en soi. Il n'est pas trop tard pour bien faire, nous ouvrirons140 drives cette année."

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :