Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

http://www.latribune.fr/getCrop.php?ID=2206186&ext=jpg&W=600&H=280&ptr=0Le groupe, qui vient dévoiler des ventes en hausse de 1,5% au premier trimestre 2012, refuse de donner des prévisions de résultats annuels. Le plan de relance de Carrefour en France porte ses fruits, assure-t-il.

Carrefour a dévoilé ce jeudi 12 avril un chiffre d’affaires trimestriel en ligne avec les prévisions des analystes financiers. Le titre a gagné 1,55% en début de séance à la Bourse de Paris. Mais pas de miracle : en fait, son activité n’a que timidement progressé au cours des trois premiers mois de son exercice 2012. « Cette publication souligne combien ses ventes sont faibles dans presque tous les marchés et particulièrement médiocres en France et en Europe du Sud », notent les analystes de Espirito Santo.

Baisse des prix de 500 produits en hypermarchés

Les ventes de Carrefour ont progressé de 1,5% seulement pour s’établir à 22,49 millions d’euros. La filiale française est toujours à la peine : le chiffre d’affaire tricolore recule de 3,1%. Carrefour est toujours plombé par les ventes dans ses hypermarchés (-5,8%). Le distributeur, numéro deux du marché hexagonal, veut notamment y voir « un effet court terme » du plan de relance entrepris. Fin 2011, l’enseigne d’hypermarché a baissé les prix de 500 de ses produits, pour revigorer ses ventes et améliorer son image prix. « La fréquentation dans nos magasins est stable. Elle progresse par rapport au quatrième trimestre », a fait valoir Pierre-Jean Sivignon, directeur financier du groupe Carrefour. « Les ventes en France semblent s’être redressées (+0,3% au premier trimestre 2011, après -2,8% au quatrième trimestre 2012). Mais cette amélioration est due à un effet calendaire positif de 2,8% » note Aurel BGC.

L’impact financier de cette politique de prix comprimés inquiète les analystes financiers, comme à l’accoutumée. Ils s’interrogent sur une nouvelle dégradation de sa rentabilité. D'autant que l'inflation a atteint 2,3% sur un an, à fin mars, selon les derniers chiffres de l'Insee.

La conference-call qui s’est tenue ce jeudi matin aura laissé tous les analystes financiers sur leur faim. Carrefour, qui a signé plusieurs avertissements sur résultats en 2011, refuse toujours de donner des prévisions pour 2012. « Vous pourrez en discuter avec Georges Plassat le 30 août, lors de la présentation des résultats semestriels », a répondu Pierre-Jean Sivignon aux analystes qui le questionnaient sur le niveau de marge prévu en 2012.

Aucune présentation de stratégie prévue

Georges Plassat, ancien patron de Vivarte, vient de prendre les commandes du groupe Carrefour en tant que directeur général délégué, en remplacement de Lars Olofsson. Il sera nommé PDG le 18 juin, lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires de Carrefour. Les analystes financiers devront-ils patienter jusqu’à cette date ? A ce jour, aucune présentation de stratégie n'est prévue. Le temps sera long. Le résultat opérationnel du groupe a chuté de 20% en 2011. Le titre Carrefour a perdu prés de 50% de sa valeur en un an. Et les salariés du groupe regrettent que « toutes les décisions soient gelées depuis des mois ».

12/04/2012

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :