Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

info_logo-copie-1.gif

logoCarrefour a publié hier soir son chiffre d'affaires pour le 1er trimestre 2011. Les ventes TTC du groupe, à 24,7 milliards d'euros, progressent de 3,9 % par rapport à la même période de 2010.

La croissance de Carrefour provient essentiellement des pays "émergents" (+ 12,2 %), dont le distributeur avait un temps envisagé de se séparer. Second contributeur, la branche hard discount (+ 3,7 %) est, elle, bien sur la sellette pour une prochaine scission.

Les autres marchés de Carrefour sont plus difficiles : - 4,7 % en Europe de l'Ouest et + 1,8 % en France. A magasins comparables et hors essence, l'Hexagone ressort à - 0,9 % (hors hard discount, donc).

Effet calendaire

Mais, en corrigeant un effet calendaire défavorable (les préparatifs de Pâques arrivent plus tard cette année), Carrefour estime que ses ventes en comparable, toujours hors carburants, sont stables en France (+ 0,2 %).

Dans le détail, les hypers accusent, en comparable hors essence, un recul de - 2,5 % (- 1,0 % hors effet calendaire).

Le parc de supermarchés sous enseigne (franchisés inclus) affiche des ventes à + 0,7 % (+ 1,4 % hors calendaire). Les Carrefour Market intégrés, seuls, reculent de 0,8 % (stables hors calendaire).

Le hard discount, en France, subit un recul de 6,6 % en comparable.

Planet recrute des clients

Carrefour a aussi délivré quelques résultats récents sur Carrefour Planet. A fin mars, les magasins pilotes enregistrent depuis leur conversion + 6,2 % de CA. L'effet "ouverture" retombe un peu (ils étaient à + 7,3 % début janvier), mais les hypers Planet continuent de recruter. L'évolution du trafic est à + 7,2 % fin mars, contre + 6,2 % début janvier.

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :