Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La fin des tickets de caisse automatiques chez Carrefour et System U

Les deux enseignes ont décidé de ne plus imprimer automatiquement les tickets de caisse. Le but : réduire le gaspillage de papier.
 

Après l’interdiction des tickets de caisse inférieurs à 20 euros, et bientôt de ceux inférieurs à 30 euros, les enseignes se mobilisent pour réduire leur consommation de papier. Deux enseignes, System U et Carrefour, ont ainsi annoncé qu’elles allaient mettre fin à l’impression automatique de ces petits bouts de papier, détaille le site spécialisé LSA Conso. "Pour nous aider à en finir avec ce gaspillage, il suffira de préciser à votre hôtesse ou hôte de caisse que vous ne souhaitez pas votre ticket imprimé", a expliqué Carrefour sur LinkedIn.

Le ticket de caisse sera toujours disponible sur le site de l’enseigne, dans la rubrique "mes tickets de caisse". Même décision du côté de System U dont les employés des 1.200 magasins Hyper U, Super U et U Express, demanderont désormais aux clients "s’ils souhaitent ou non que leur ticket de caisse et leur reçu bancaire soient imprimés". Les consommateurs pourront ainsi recevoir les deux documents par mail ou les consulter dans leur espace client. La mesure sera également déployée dans les 400 magasins Utile d’ici la fin de l’année, précise LSA Conso.

2,5 millions d’arbres abattus

Cette décision des deux enseignes intervient alors que le code de l’environnement prévoit l’interdiction de l’impression et la distribution systématique de tickets de caisse, de tickets de carte bancaire ou de bons d’achat, "sauf demande contraire du client", d’ici le 1er janvier 2023, rappelle La Croix.

>> A lire aussi - Allemagne : polémique sur l'obligation d'imprimer les tickets de caisse

Il faut dire que ces petits bouts de papier représentent un immense gaspillage. Selon le quotidien, avec 30 milliards d’impressions chaque année en France, ils seraient à l’origine de l’abattage de 2,5 millions d’arbres, et du gaspillage de 950 millions de litres d’eau. De son côté, Carrefour indique dans LSA Conso que 1.000 tickets de caisse non imprimés représentent 200 mètres de papiers économisés.

Du côté de System U, on affirme que 40% des clients ne veulent pas de leur ticket de caisse. En comptant les 1,2 million de bobines de papier utilisées par ses magasins, l’arrêt de l’impression des petits documents pourrait représenter une économie de 44.077 kilomètres de papier chaque année, affirme l’enseigne. Soit un peu plus que le tour de la Terre.

La fin des tickets de caisse automatiques chez Carrefour et System U
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :