Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des salariés du Carrefour d'Epernay saisissent la justice après le placement en location gérance

Des salariés du Carrefour d'Epernay (Marne) s'inquiètent pour leurs emplois et la survie de l'hypermarché passé depuis octobre 2020 en location gérance. Ils assignent en justice ce mercredi 17 mars le groupe Carrefour et le gérant du magasin.
L'hypermarché Carrefour d'Epernay fait partie de la quarantaine de magasins Carrefour passés en location gérance, c'est à dire qu'ils sont sortis du giron du géant de la grande distribution. Comme le laissait présager le plan présenté en 2019. Vu de l'extérieur, il y a les affiches et les prix Carrefour, le magasin se fournit toujours auprès de la centrale d'achats du groupe, mais le gérant a bel et bien changé depuis le 1er octobre 2020. ll s'agit de la société AC2M distribution, 10.000 euros de capital social. 
 

La crainte d'un démantèlement du magasin

Une première question s'impose selon Nabila, membre du comité social et économique (CSE) : "comment la société fait pour gérer le magasin et avec quel argent ? là on n'a aucune donnée économique, on ne sait pas comment il fait pour payer les salaires, pour payer les créanciers, les fournisseurs...". Et sa peur c'est du jour au lendemain "que le magasin ne fasse plus de chiffre d'affaires et que des dizaines de personnes se retrouvent dehors". Les membres du CSE du magasin d'Epernay (qui emploie 118 personnes) ont donc engagé une procédure d'alerte économique et 43 salariés assignent en justice ce mercredi 17 mars le groupe Carrefour et le nouveau gérant devant le Tribunal judiciaire d'Evry. 

Comme l'ont déjà fait avant eux des salariés d'un Carrefour de Fécamp, qui voulaient empêcher le passage en location gérance, avec le même avocat. "C'est la même angoisse pour l'avenir car précisément, le plan Bompard 2018-2022 prévoit de se débarrasser de 4.000 salariés à travers 46 magasins qui ne gagnent pas d'argent et concernés par la location gérance c'est à dire qu'on externalise ces travailleurs", explique Maître Philippe Brun. 

Et pour Maître Brun le "stratagème est bien rôdé": "les salariés ne sont plus salariés de Carrefour, ils ne font plus partie du groupe, donc le but ultime c'est que le jour où le malheur arrive, ça coûte zéro euro à Carrefour ! Le locataire devra faire un plan social mais avec rien vous ne pouvez pas faire de plan social donc ça sera rien et ensuite il faudra payer les indemnités de licenciement des salariés et si le locataire gérant a l'habilité de déposer son bilan entre temps c'est la collectivité qui payera à la place de Carrefour les indemnités de ses travailleurs... c'est ce qui se passe actuellement dans le Nord de la France". 

De plus en plus de contrats précaires à Epernay ? 

Car selon Maître Philippe Brun, un magasin Carrefour du Nord, placé en location gérance quelques mois plus tôt, a en effet fermé début mars 2021, et un autre hypermarché du Nord va fermer le 31 mars. "Tout ceci est écrit à l'avance par Carrefour ...". Mais c'est ce que veulent éviter les salariés du Carrefour d'Epernay qui notent plusieurs changements depuis le passage en location gérance. Et notamment l'emploi de plus en plus de personnes en contrats de professionnalisation -pour lesquels il y a des primes de l'Etat-. Ils seraient 17 aujourd'hui dans le magasin sparnacien. 

La réponse de Carrefour dans un communiqué

Le CSE espère que le tribunal d'Evry reconnaisse qu'un lien existe toujours entre le groupe Carrefour et les salariés. Contacté par nos soins, le directeur du magasin Carrefour d'Epernay et dirigeant de la société AC2M distribution n'a pas donné suite à nos sollicitations. Mais dans un communiqué la direction de Carrefour explique : "Nous n'avons jusqu'ici cédé ou vendu aucun hypermarché, nous avons fait le choix de les réformer (...)". 

"Pour accompagner les salariés des magasins qui passent en location gérance, nous avons signé un accord avec les organisations syndicales qui permet de maintenir l’essentiel de leurs avantages... Concernant l'hypermarché d'Epernay, les effectifs sont stables: 122 salariés lors du passage en location gérance en octobre dernier, 118 personnes aujourd'hui", précise le communiqué ce mercredi

 

Des salariés du Carrefour d'Epernay saisissent la justice après le placement en location gérance
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :