Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chariot intelligent, scanner de pied... les innovations de la grande distribution pour attirer les clients

TECHNOLOGIE - Les grandes enseignes redoublent d'imagination pour faciliter la vie de leurs clients. Une manière aussi de les encourager à pousser les portes des magasins, à l'heure où l'achat sur internet est incontournable.

La crise sanitaire a été un puissant accélérateur de tendances. Et le secteur de la grande distribution n’échappe pas à la règle. Se réinventer sans cesse pour tenter d’attirer les clients désormais habitués à acheter en ligne devient une nécessité pour les grandes enseignes. Du chariot de courses intelligent au scanner d’empreinte pour trouver chaussure à son pied, en passant par l’affichage en réalité augmentée, petit tour d’horizon de ces innovations qui donnent un aperçu du supermarché du futur.

 

Le chariot de courses "intelligent"

Qui n’a jamais rêvé d’un magasin sans fil d’attente à la caisse ? Doté d’un grand écran tactile, d’une caméra et d’un lecteur de code barre, ce chariot connecté est pour ainsi dire une véritable caisse automatique ambulante. Pour l’utiliser, il faut tout d’abord se créer un compte sur l’application du magasin. Ce chariot d’un nouveau genre est dédié aux clients qui utilisent le service de livraison à domicile de l’enseigne. Hormis quelques problèmes rencontrés lors du scan de certains articles, la technologie est au point. Cinq chariots connectés sont par exemple déjà à l’essai dans l’un des magasins de l’enseigne Monoprix, qui espère bien développer cette offre dans les prochains mois. 

Le scanner d’empreinte en 3D

Autre innovation, encore à l’état de prototype, cette machine futuriste qui s’utilise comme un pèse-personne. Une dalle, bardée de capteurs, scanne la voûte plantaire du client. "Elle est équipée de capteurs qui vont pouvoir analyser le pied en 3D", explique Romain Pierru, responsable de rayon "Decathlon DX" (dédié àl'innovation) à Villeneuve-Ascq, dans le Nord. Sur un écran, la reconstruction en 3D du pied s’affiche en quelques secondes et est assortie de tout un tas de données : pointure, largeur du pied mais aussi forme de la voûte plantaire, de quoi choisir au mieux sa paire de chaussure. "Pour les enfants, on peut aussi savoir combien de temps la chaussure va durer", poursuit Romain Pierru.

L'étiquette en réalité augmentée

Si certaines enseignes proposent d’ores et déjà à leurs clients de payer leurs courses via leur smartphone, d’autres voient déjà plus loin par le biais de la réalité augmentée, une technologie qui permet de diffuser une image en superposition à ce que nous voyons. On pourrait ainsi imaginer l’intégration d’un onglet dédié à la réalité augmentée dans l’application de l’enseigne. Une fois que l’utilisateur a renseigné ses préférences de consommation (vous mangez bio, vous souffrez d'allergies, vous êtes vegan, etc.), un pictogramme apparaît sur l’écran dès qu'il pointe la caméra sur un produit : un drapeau français s’il est produit en France ou une croix rouge s’il contient des allergènes, par exemple. 
 

On peut aussi imaginer pouvoir visualiser en détail la composition d’un produit ou bien encore la décomposition du prix d’un article (matières premières, transport, marge du magasin, etc.) pour les enseignes voulant faire preuve de transparence. 

 

Chariot intelligent, scanner de pied... les innovations de la grande distribution pour attirer les clients

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :