Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Wasquehal : un cadre de l'hypermarché Carrefour tente de s'immoler par le feu dans le magasin
Wasquehal : un cadre de l'hypermarché Carrefour tente de s'immoler par le feu dans le magasin
Wasquehal : un cadre de l'hypermarché Carrefour tente de s'immoler par le feu dans le magasin

Un cadre du centre commercial Carrefour de Wasquehal (Nord) a tenté de s'immoler par le feu, ce samedi matin peu avant l'ouverture du magasin. Des agents de sécurité ont pu le maîtriser, et l'homme a été hospitlisé à Roubaix. Il est sous la menace d'un licenciement.

Une violente tragédie aurait pu se produire ce samedi 14 septembre, dans l'allée centrale du centre commercial Carrefour à Wasquehal, sans l'intervention des agents de sécurité.

Aux alentours de 8 heures, soit peu avant l'ouverture du magasin, ils ont dû maîtriser un de leur collègue qui venait se s'asperger d'un liquide inflammable, et qui tenait un briquet à la main, a-t-on appris de source syndicale, qui confirme une information de La Voix du Nord.


Menacé de licenciement


Pendant que l'homme âgé d'une quarantaine d'années était transporté à l'hôpital de Roubaix, le personnel Carrefour déjà présent dans le centre commercial a cessé de travailler, tout comme une bonne partie de leur collègues arrivés peut après. Ils se sont rassemblés dans la galerie marchande.

Selon la même source syndicale interne, "un de -nos- cadres a tenté de s’immoler dans le magasin parce qu’il venait de recevoir un courrier de mise à pied, en vue d’un licenciement pour harcèlement sexuel présumé sur une autre collègue cadre".

L'homme, un manager décrit comme "très apprécié par les employés, respectueux et intègre", faisait l'objet d'une procédure, avec d'autres collègues, depuis une quinzaine de jours.

 

Sous-effectif et journées à rallonge

Pour Dominique Moualek, délégué national FO pour les hypermarchés, cet accident est une illustration du climat délétère qui règne dans le magasin. « On s’est vraiment demandé si l’incident de ce matin n’était pas lié aux conditions de travail que l’on déplore depuis quelques temps », nous indique-t-il.

Les membres du CE ont tenté d’alerter sur la « dégradation des conditions de travail liée à des soucis d’effectifs et des organisations bricolées. » Il est notamment reproché à la direction un manque d’anticipation à la suite des nombreux départs en retraite.

Reçus en urgence samedi matin, les syndicats ont pu faire part de leurs revendications.

On a demandé que des moyens humains soient remis pour permettre au magasin de tourner sans rogner sur les conditions de travail. Il est arrivé plusieurs fois que des salariés fassent des journées de 10h. »

Les syndicats ont en outre réclamé que soit organisé un CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) extraordinaire lundi avec, à l’ordre du jour, plus d’effectifs.

On espère une réponse rapide aux revendications. Je pense qu’on va être entendus vu les circonstances », déclare Dominique Moualek.

 

Wasquehal : un cadre de l'hypermarché Carrefour tente de s'immoler par le feu dans le magasin
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :