Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La période de fêtes est la plus tendue pour les employés des grandes surfaces (Jerome berson délégué fo au carrefour au mans

A 5 jours de Noël, c'est le rush dans les grandes surfaces. Si vous allez dans les rayons, vous verrez que le personnel ne chôme pas ! La période des fêtes est cruciale pour les grandes surfaces. Cette année, les réveillons du 24 et du 31 tombent un dimanche ce qui rajoute un peu plus de pression. 

 

Le Mans, France

Les rayons sont bondés. Entre la dinde et le foie Gras, les cadeaux et les décorations, la folie de Noël gagnent les hypermarchés. "C'est la période la plus tendue, notamment cette année où les réveillons tombent un dimanche" explique Jérôme Berson, délégué Force Ouvrière de l'hypermarché Carrefour Centre Sud au Mans. "Cela génère un flux important de marchandises. Les livraisons ne se font pas forcément le dimanche. Du coup, on est obligé de stocker en amont, c'est de la manutention en plus, le personnel des entrepôts sont au taquet !"  Il y a aussi le personnel du magasin qui est sous tension avec des clients parfois extrêmement nerveux. " Il y a toutes les réclamations des clients... les caissières sont habituées à gérer ce genre de situation mais vu l'affluence exceptionnelle lors de ces périodes de fêtes, c'est forcément plus stressant". Les caissières gagnent à peine plus du SMIC en début de carrière; " 1200 euros net par mois. A cela s'ajoute les primes et les avantages qui varient selon les grandes surfaces : 13e mois, réduction sur les articles en magasins..." 

 

Avec le plan de restructuration annoncé par Carrefour, les employés craignent de perdre leurs acquis sociaux 

Des primes et des avantages que les salariés craignent de perdre. Carrefour a annoncé un vaste plan de restructuration. Le groupe souhaite transférer une partie de ses magasins en location-gérance. C'est à dire louer son fonds de commerce à un entrepreneur en échange d'une redevance. Le nouvel entrepreneur fixe ensuite les règles. Les syndicats craignent que les salariés y perdent au change. La CGT appelle d'ailleurs les employés à se mobiliser les 22, 23 et 24 décembre pour faire pression sur la direction. Mais pas Force Ouvrière qui souhaite attendre le 23 janvier et les annonces du PDG du groupe Carrefour, Alexandre Bompard, pour éventuellement passer à l'action   

 

La période de fêtes est la plus tendue pour les employés des grandes surfaces (Jerome berson délégué fo au carrefour au mans

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :