Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Deux syndicats de Carrefour, majoritaires à eux deux (FO et CFE-CGC), ont signé le projet d'accord qui devrait permettre à Carrefour d'ouvrir des hypermarchés le dimanche matin. Ces ouvertures restent toutefois conditionnées à un accord au niveau local. 30 hypers sont identifiés comme prioritaires.

Deux syndicats de Carrefour, majoritaires à eux deux (FO et CFE-CGC), ont signé le projet d'accord qui devrait permettre à Carrefour d'ouvrir des hypermarchés le dimanche matin. Ces ouvertures restent toutefois conditionnées à un accord au niveau local. 30 hypers sont identifiés comme prioritaires.

Carrefour a négocié avec les syndicats l’évolution d’un accord interne datant de 47 ans qui l‘empêchait d’ouvrir ses hypers le dimanche matin. Le nouveau texte lève le verrou mais les ouvertures seront conditionnées, magasin par magasin, à un vote en comité d’établissement.

La direction du groupe a dû céder sur de nombreuses revendications des salariés pour emporter l’affaire. En janvier 2017, elle avait déjà essuyé une rebuffade sur le sujet.

La signature, le 22 novembre, des syndicats FO et SNEC (affilié CFE-CGC), dont la représentativité cumulée dépasse les 50%, a suffi à valider l’accord national. Le texte précise les contreparties offertes aux salariés en cas de travail le dimanche matin.

La rémunération des heures, d’abord, sera doublée (pour les cadres au forfait, la demi-journée comptera comme une journée entière). Une majoration, se félicitent les syndicats, qui est la plus élevée du secteur. Des aides à la garde d’enfant seront accordées par la société, jusqu’à 70 euros par mois sous forme de chèque emploi-service.

Afin de rassurer les salariés sur le respect strict du volontariat (exigé par la loi), la direction de Carrefour a également pris des engagements précis en matière de recrutements. Pour les 30 hypermarchés qu’il souhaite ouvrir en priorité, le distributeur a ainsi budgété l’embauche de 650 personnes supplémentaires.

La liste de ces 30 hypermarchés a été communiquée en interne (9 établissements en Ile-de-France, 7 dans l’Ouest, 7 dans le Nord, 7 dans le Sud-Est). Les configurations sont variées, du petit Carrefour de Saint-Martin-au-Laërt (62), sur 3700 mètres carrés, au paquebot de Carré Sénart (77) jaugeant 14000 mètres carrés.

Cette liste n’est pas limitative, Carrefour pouvant par la suite chercher à ouvrir d’autres hypers le dimanche matin. Elle ne signifie pas non plus que tous les magasins cités lèveront leur rideau le jour du Seigneur. Car chaque décision devra être approuvée localement par un vote majoritaire en comité d’établissement. Les ouvertures le dimanche matin devront même, au bout de 18 mois, faire l’objet d’un bilan soumis à une nouvelle validation en CE.

Selon un relevé présenté en interne par Carrefour, 37 % des hypermarchés Auchan ouvrent déjà le dimanche matin. L’accord signé doit permettre au groupe de jouer sur le même terrain que la concurrence.

Deux syndicats de Carrefour, majoritaires à eux deux (FO et CFE-CGC), ont signé le projet d'accord qui devrait permettre à Carrefour d'ouvrir des hypermarchés le dimanche matin. Ces ouvertures restent toutefois conditionnées à un accord au niveau local. 30 hypers sont identifiés comme prioritaires.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :