Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie ma vie chez Carrefour

Début octobre, plusieurs milliers de clients du géant français pourront visiter la face cachée de leur hypermarché, en participant à des ateliers et à la mise en place des magasins. Les inscriptions débutent dès ce week-end.

«Vis ma vie de boucher, de boulanger ou de fleuriste en hypermarché.» Comme Amazon, qui ouvre depuis l'an dernier les portes de ses entrepôts au grand public, le géant français de la grande distribution Carrefour s'apprête à lancer une opération séduction auprès de ses clients, pour redorer une image de la grande distribution à nouveau écornée par la récente crise agricole. À partir du 5 octobre, et pendant une semaine, l'enseigne invitera ainsi ses clients à participer à une série d'ateliers «thématiques et ludiques» liés à la vie d'un hypermarché.

Les visites se termineront par un échange avec les caissièr(e)s, et la possibilité d'occuper leur place.

Baptisée «J'optimisme côté coulisses» en référence au slogan du distributeur, l'opération permettra à quelques milliers de «happy few» de préparer du pain dans la boulangerie traditionnelle, de découper de la viande aux côtés de bouchers ou de s'immerger dans un rayon poissonnerie ou fruits et légumes. Les participants les plus matinaux pourront aussi participer à la mise en rayon des produits, dès 7 heures du matin, à l'heure où les allées sont encore vides. Plus de 200 des quelque 230 grandes surfaces du distributeur ouvriront ainsi leur coulisses.

Les premières inscriptions dès ce week-end du 26/27 septembre

Chaque atelier accueillera une dizaine de personnes, pendant 15 à 20 minutes. «Au-delà du côté festif et familial de l'opération, l'intérêt est de combattre les idées reçues sur la façon dont travaillent les distributeurs: montrer que le pain vendu est préparé par un boulanger sur place, rencontrer des producteurs locaux qui se développent grâce à la grande distribution, expliquer nos actions contre le gaspillage alimentaire ou la gestion des déchets», explique un porte-parole de Carrefour.

Ces initiatives de tourisme ou de divertissement «industriels» se sont multipliées ces dernières années. Pour dédiaboliser les secteurs ou entreprises ayant mauvaise presse, ou simplement renforcer les liens avec les clients, les téléspectateurs ou les usagers. Après des rumeurs autour des mauvaises conditions de travail de ses employés, Amazon invite ainsi ses clients en entrepôts à venir voir travailler ses préparateurs de commandes. De son côté, le Hilton et le Sofitel de La Défense ont fait visiter l'an dernier les dessous d'un grand hôtel. Chez Carrefour, les premières inscriptions seront ouvertes ce week-end du 26/27 septembre, sur internet ou à l'accueil des magasins.

Vie ma vie chez Carrefour
Tag(s) : #REVUE DE PRESSE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :