Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carrefour moins cher en drive qu'en magasin : injustifiable
Carrefour moins cher en drive qu'en magasin : injustifiable

Les derniers relevés de prix de Linéaires l'attestent : Carrefour est plus agressif en drive qu'en magasin.

Sur les marques peu bataillées, les hypers sont 4% plus chers ! Flatteur pour les comparatifs, qui reposent tous sur le drive, mais injustifiable aux yeux des clients.

Officiellement, Carrefour n'aligne plus les prix de ses drives sur ceux de ses magasins au nom d'une politique "d'every day low prices". Moins de promos, et plus de prix bas tous les jours.

Dans les faits, Carrefour est surtout délibérément moins cher en drive. Linéaires a comparé les prix, en drive et en hyper, d'un panier de 70 références de marques nationales "mineures", soigneusement choisies pour être très bien diffusées mais très peu bataillées. Sur lesquelles, autrement dit, la tentation est grande de faire de la péréquation de marges.

Un échantillon de magasins physiques a été visité par les journalistes de Linéaires au cours du second semestre 2014 et, deux fois dans la période, les prix de tous les drives Carrefour (hypers et solos) ont été collectés par notre partenaire A3distrib.

Les hypers, donc, ressortent en moyenne 4% plus chers que les drives sur les marques mineures. Dans notre panier, 4 fois sur 10, l'écart de prix dépasse 3%. Et 1 fois sur 10, il dépasse 15%.

A titre de comparaison, l'étude a été reproduite pour les principales enseignes d'hypers et de supers : les niveaux de prix des drives et des magasins sont partout comparables. Sauf chez Carrefour.

Leclerc n'envoie plus ses enquêteurs en magasin

Pourquoi un tel écart ? Pour améliorer l'image de l'enseigne dans les comparatifs, pardi ! Même Leclerc, pourquiestlemoinscher.com, n'envoie plus ses enquêteurs en magasin quand il peut aspirer les prix en drive. Pour le classement de Carrefour, ne sont donc retenus que les prix pratiqués en drive.

La tactique est de bonne guerre, jugeront certains. Mais... tellement facile à mettre à jour. De bonne source, les équipes de Leclerc suivent de près ces écarts. Si le distributeur s'en empare et porte l'affaire sur la place publique (certains magasins le font déjà localement), comment Carrefour pourra-t-il se justifier ?

Les clients des hypers accepteront-ils que les prix soient plus chers quand ils prennent la peine de fréquenter les magasins, et moins chers s'ils font préparer leur commande en drive ? Difficilement.

Les écarts mesurés entre drives et magasins sont l'un des volets de la vaste enquête de Linéaires sur les prix, publiée chaque semestre. Mêlant on-line et off-line, nos relevés s'attachent à mesurer la performance prix des enseignes, non seulement sur les marques, grandes ou petites, mais aussi sur les MDD et les produits frais de la zone marché. Offrant ainsi aux lecteurs abonnés une vision détaillée (et exclusive) des indices de chacun.

Carrefour moins cher en drive qu'en magasin : injustifiable
Tag(s) : #REVUE DE PRESSE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :