Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LSAlogo force ouvriereCette fois, c'est FO qui n'a pas signé la grille des salaires proposée par la Fédération des entreprises de commerce et de distribution qui couvre les 650 000 salariés de la grande distribution et s'applique à partir du 1er avril prochain. Trois syndicats l'ont paraphée en revanche.

 

Le principal syndicat représentatif du commerce alimentaire (FO) n'a pas signé les propositions salariales faites par le patronat,dénonçant le manque d'écart de salaires entre niveaux de classification. "L'écart de rémunération horaire entre un salarié débutant 1A et un employé 4B (échelon le plus élevé de la catégorie employé) n'est que de 0,81 euros de l'heure", dénonce le syndicat.

Et d'ajouter : "cette grille écrasée et sans perspective d'évolution ne correspond pas aux attentes des salariés de la grande distribution". Conclusion :"une augmentation a minima, une grille sans perspective, une volonté d'appauvrir encore plus les salariés, pour FO, c'est inacceptable". Si la non-signature de FO est nouvelle, celle de la CGT ne l'est pas : le syndicat ne signe jamais les négociations salariales. En revanche, la CFDT, la CFTC et CFE-CGC ont signé l'accord, la CFDT soulignant que la revalorisation obtenue par cet accord est supérieure à l'inflation. Au total, selon les échelons, la revalorisation varie entre 2,3% et 1,9%.  La nouvelle grille horaire démarre donc au Smic (9,43 euros de l'heure) à l'échelon 1A, jusqu'à 10,24 au niveau 4B.

 

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :