Le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, invite les autres confédérations syndicales à lancer un appel unitaire pour une grève nationale interprofessionnelle de 24 heures pour la défense des retraites, dans une lettre rendue publique jeudi 8 avril.
Dans ce courrier adressé aux secrétaires généraux et présidents de chaque syndicat, le patron de FO rappelle l'opposition de son syndicat "à tout allongement de la durée du travail quelle qu'en soit la forme (allongement de la durée de cotisation et/ou report du droit au départ à 60 ans), tout comme nous sommes opposés à une remise en cause du code des pensions civiles et militaires pour les fonctionnaires".

Créer de l'espoir pour les salariés

"Pour nous, la question des retraites est une question de financement qui doit être traitée en tant que telle par la recherche et l'obtention de recettes nouvelles, comme nous l'avons exposé lors des bilatérales", poursuit son secrétaire général."Réussie, une telle initiative placerait le gouvernement dans une situation délicate: ne pas répondre aux attentes alors que le pays aurait été 'bloqué' pendant 24 heures serait, pour lui, prendre un risque important", estime-t-il.
Pour lui, "une telle initiative lancée solennellement par les secrétaires généraux ou présidents des organisations syndicales serait facteur d'espoir et de force pour les salariés".

 

source www.challenge.fr