Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après un ralentissement cet hiver, le rebond du chômage s'est confirmé en mai. Le nombre de demandeurs d'emploi n'ayant pas travaillé du tout a progressé de 22.600 sur le mois, pour atteindre quasiment 2,7 millions. Les seniors sont aussi particulièrement touchés.

La mauvaise performance du chômage en avril n'aura pas été un simple accident de parcours. Le nombre de demandeurs d'emploi a de nouveau augmenté en mai, selon les statistiques publiées jeudi. La Dares (ministère du Travail) a recensé 2.699.600 chômeurs n'ayant pas travaillé du tout (catégorie A). C'est 22.600 de plus qu'en avril, en hausse de 0,8% sur un mois (+7,1% sur un an), après 15.700 de plus, soit une hausse de 0,6%, le mois précédent. La tendance est un peu moins mauvaise si l'on considère tous les chômeurs contraints de faire des actes positifs de recherche d'emploi, qu'ils aient travaillé ou non (catégories A, B, C). Leur nombre a augmenté de 16.700 en mai (+0,4%), soit moitié moins qu'en avril. Mais il se rapproche dangereusement du seuil symbolique des 4 millions, à 3.942.900. La situation aurait pu être pire sans la dynamique des contrats aidés que Pôle emploi a largement prescrit depuis la fin de 2009, mais dont la source risque de commencer à se tarir dans les prochains mois, pour cause d'économies budgétaires.

Dans un communiqué publié aussitôt les statistiques de mai rendues publiques, la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, s'est attachée à relativiser la mauvaise nouvelle, soulignant que « depuis six mois, le nombre d'inscrits à Pôle emploi est resté presque stable (+2,1%) ». Certes, cela ne suffit pas à éclairer les perspectives du chômage en 2010.

Un taux de chômage de 9,5 % en 2010 : le pari n'est pas gagné

L'Insee, qui table sur une légère baisse du nombre de chômeurs au deuxième trimestre et une stabilisation du taux de chômage à 9,5 % en métropole sur l'ensemble de 2010, est-elle trop optimiste ?  En tout cas, les statistiques du chômage publiées jeudi montrent que le pari n'est pas gagné.  A titre indicatif, une stabilité sur trois mois des chiffres de la Dares impliquerait, en juin, une baisse d'au moins 38.000 chômeurs de catégorie A pour compenser les mauvaises performances d'avril et mai. Pôle emploi avait de son côté indiqué s'attendre à une rechute au deuxième trimestre, le marché de l'emploi suivant avec retard la faible croissance du début d'année.

Signe de l'atonie du marché du travail, la hausse de mai s'accompagne d'une progression du chômage de longue durée de 0,9%. Il touchait 1.552.000 personnes le mois dernier, dont la moitié étaient sans emploi depuis un à deux ans, donc directement victimes de la crise. En outre, la hausse du nombre de demandeurs d'emploi a particulièrement concerné les seniors, selon la Dares, qui constate un taux de croissance de 1,3% du chômage des 50 ans et plus. Cette évolution est à mettre en relation avec le relèvement, au 1er janvier dernier, de 58 à 59 ans de l'âge à partir duquel un chômeur est dispensé de rechercher un emploi.

 

Portage salarial : quatre syndicats sur cinq devraient finalement signer le projet
Deux ans n'auront pas été de trop pour que les partenaires sociaux parviennent à un accord pour encadrer le portage salarial. Alors que, la semaine dernière, la situation semblait bloquée, quatre syndicats sur cinq devraient finalement signer le projet d'accord proposé par le Prisme, la fédération professionnelle de l'intérim, en charge des négociations. Signé mercredi par la CFTC et jeudi par la CFDT, le texte devrait l'être ce vendredi par la CGC et par la CGT ensuite. Seule FO reste opposée au projet, même si le Prisme a cédé aux deux dernières exigences des syndicats : d'une part, en acceptant de faire du portage une activité exclusive, évitant ainsi selon les syndicats « tout dumping social avec le travail temporaire » ; d'autre part, en portant le salaire minimum à 2.900 euros (+ 5 % d'indemnité d'apport d'affaires).
Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :