Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Hier matin à Pissevin, de nombreux clients du magasin ont trouvé porte close.

Hier matin à Pissevin, de nombreux clients du magasin ont trouvé porte close. (Photo H. R.)

Quatre braqueurs ont fait irruption dans le supermarché Carrefour Market de Pissevin un peu avant l’ouverture hier. Cagoulés et armés, ils auraient fait main basse sur plusieurs milliers d’euros.

Il est environ 7 h 45, les employés sont tous arrivés et le commerce s’apprête à ouvrir. C’est sans compter sur l’arrivée des malfrats à bord d’une Audi A3 de couleur grise. Visages masqués, gantés, deux sont armés de fusil à pompe, un autre d’un revolver et un quatrième d’une bombe lacrymogène. Apparemment, une fois entrés dans le magasin, ils auraient attendu l’arrivée des responsables pour tous se diriger au coffre et le faire ouvrir par un employé. Les premières estimations donnent un butin d’environ 10 000 €, a-t-on appris de source non confirmée officiellement. Les malfaiteurs sont ensuite repartis en trombe à bord de l’Audi A3.

Une série d’auditions effectuée

Les policiers de l’antenne de Nîmes du service régional de police judiciaire de Montpellier (SRPJ) ont été chargés de cette enquête par le procureur de la République adjoint Albert Cantinol. Les enquêteurs ont effectué une série d’auditions des employés pour essayer d’établir un signalement des auteurs et voir dans quelles conditions ils ont braqué le Carrefour Market.

De nombreux clients ont trouvé porte close hier matin 

Les équipes de police scientifique du service régional d’identité judiciaire se sont également rendues sur place pour tenter de glaner des indices et notamment des traces ADN. Le système de vidéosurveillance du magasin devrait manifestement faire l’objet de l’attention des enquêteurs, lesquels devraient récupérer une copie des enregistrements. Le fonctionnement du magasin a été perturbé pour une bonne partie de la journée et de nombreux clients ont trouvé porte close hier matin tandis que les policiers travaillaient à l’intérieur.

La voiture des malfrats retrouvée brûlée 

Un peu plus tard dans la matinée, la voiture des malfrats était retrouvée brûlée dans le secteur de la route d’Alès. Là aussi, une équipe de l’identité judiciaire s’est rendue sur place pour récolter des traces. Les investigations vont se poursuivre pour tenter d’identifier les auteurs de ce braquage dont le comportement relève d’une cour d’assises.

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :