Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le mouvement démarré hier pourrait s'insrire dans la durée / Yves Flammin

Le personnel des deux centres d'appel du groupe de distribution Carrefour (Evry et Saint-Etienne) est entré en grève illimitée hier matin.

Ce mouvement a été lancé sur le plan national par les syndicats FO, CGT et CFTC, transcrit sur le plan stéphanois par FO, syndicat représentatif du site. Le conflit, largement suivi, porte sur les négociations annuelles obligatoires ouvertes le 11 juin dernier. Face aux propositions de la direction (augmentation des salaires de 1,8 % en deux étapes), les représentants du personnel réclament 4 %. « Un débutant touche 980 euros et il n'y a pas de perspective d'évolution de carrière. Avec dix ans d'ancienneté, le salaire se situe à 1 050 euros. Le tout alors que les exigences en terme de productivité s'accélèrent », fait remarquer Emmanuel Mathias, délégué FO de l'établissement stéphanois. « L'augmentation des salaires n'est pas notre seule revendication. Elles se déclinent en dix-neuf points. Parmi celles-ci, on demande également une prime d'assiduité qui permettrait de lutter contre un taux d'absentéisme record. Il était à Saint-Etienne de 17 % en mai. La direction a refusé globalement nos propositions et les négociations sont arrêtées depuis vendredi dernier. C'est pour cela que nous sommes en grève » ajoute-t-il. Hier, les différentes équipes du centre se sont succédé devant les portes du centre, rue Ponchardier en demandant la réouverture des négociations.

Rappelons que ces centres d'appel traitent la relation client des différentes entités du groupe (programme de fidélité, Carrefour online, Ooshop, service consommateur, carrefour. fr...). Le centre stéphanois emploie 150 personnes.

 

source www.leprogres.fr

 

 CLIQUEZ POUR VOIR LEUR TRACT COMMUN

Tract grève...pdf 

 

 

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :