Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Market fait son marché, les salariés paient la note

11 septembre


Jean-Yves Chaussin
Délégué de Groupe FO
FO n’acceptera pas le démantèlement des Market par la franchise !


Lors de la réunion du CCE Carrefour Market, la direction à présenté un projet de cessions/ acquisitions de magasins.
Le groupement Intermarché a racheté en avril 2012 la société Altis exploitant 20 magasins et 14 supermarchés Carrefour. Suite à cette opération, l’autorité de la concurrence a fait injonction à Intermarché de revendre 5 de ses magasins situés dans des zones où l’enseigne se serait trouvée en position dominante.
Intermarché et Carrefour ont donc souhaité procéder à un échange de portefeuilles de magasins.
11 magasins Carrefour Market dont 3 franchisés seront échangés contre 5 magasins Intermarché. Ces 5 magasins ont un niveau de rentabilité important, le CA annuel est équivalent aux 11 magasins Carrefour.

Magasins Carrefour Market : Brébières, Concarneau, Hoymille, La Chapelle Launay, Loudeac,
Hennebont, Rennes le Gast, Wardrecques

Franchisé Market :

Champagne LG, Rosporden, Barbezieux

Magasins Intermarché :
Mauleon, Ceret, Fleurance, Vic Fezensac, Bergerac

13 % de baisse de rémunération pour les salariés Market
Les 296 salariés qui basculeront dans l’enseigne Intermarché verront leur rémunération annuelle baisser d’environ 13%.
Une baisse de pouvoir d’achat du fait de la perte d’avantages sociaux comme la prime de vacances, la participation, l’intéressement… mais ils se verront également amputés de leur couverture sociale (Mutuelle Capaves) ainsi que des avantages liés au comité d’entreprise « Eh oui chez Intermarché, il n’y a pas de CE ».
De plus, les avantages conventionnels comme les absences autorisées, les compléments de salaire en cas de maladie seront revus a la baisse.
Il est vrai que chez Intermarché les avantages conventionnels applicables sont souvent ceux de la convention de branche.
Bref, les salariés sont les grands perdants de cet échange.

Qu’adviendra t’il des salariés Intermarché ?
On pourrait croire que le malheur des uns fera le bonheur des autres.
Mais là encore il n’en n’est rien.
Les salariés Intermarché ne verront pas leur salaire augmenter ni même une amélioration de leurs avantages conventionnels.
En effet, ils n’intégreront pas les magasins dit « intégrés », mais seront mis dans une coquille juridique (magasins dit en portage) et ne bénéficieront que du minimum que prévoit la convention de branche.
Le grand gagnant c’est Carrefour.

Pour FO, cela est intolérable !
FO a sollicité une expertise économique et juridique de ce projet qui se mettra en place au plus tard courant Mars 2013.
FO n’acceptera pas le démantèlement des Market par la franchise !

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :