Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LSAUne enseigne Carrefour en avril 2011.A la veille de la conférence de presse attendue de Georges Plassat le jeudi 30 août se tiendra un comité de groupe extraordinaire portant sur "la situation et les perspectives économiques et sociales dans les sièges". Les syndicats redoutent 600 à 1000 départs sur un total de 7000 personnes.

Quelques heures avant la conférence de presse du patron de Carrefour le 30 août sur les résultats semestriels et moins de deux heures après la clôture de la Bourse, une trentaine d'élus syndicaux sont conviés le mercredi 29 août à 18h30 dans les locaux du siège de Carrefour à Massy, en région parisienne, pour un comité de groupe extraordinaire.

600 à 1000 personnes concernées

Les élus des comités d'entreprise de neuf sociétés concernées (de Carrefour Systèmes d'information France à Carrefour Proximité, Carrefour Merchandising International...) sont également convoqués par la DRH France Isabelle Calvez. Ordre du jour officiel : "informations sur la situation et les perspectives économiques et sociales pour les sièges de Carrefour en France". Joints par LSA, les deux syndicats majoritaires FO et CFDT redoutent l'annonce d'un plan de départs volontaires concernant 600 à 1000 personnes sur les 7000 que comptent les sièges du groupe.

 

 

SOCIAL - Le groupe a confirmé qu'une réunion aurait lieu mercredi...

Carrefour, numéro deux mondial de la distribution, annoncera mercredi la suppression de plus de 500 postes dans ses sièges en France, écrit samedi Le Figaro.

Carrefour présentera un plan de suppression de 500 à 600 postes dans les sièges français, qui comptent 7.500 salariés en CDI, précise le quotidien. Il s'agit, selon Le Figaro, d'une première étape d'une réduction d'effectifs prévue en plusieurs temps pour ne pas déstabiliser la relance de l'activité.

Joint par Reuters, Carrefour n'a pas souhaité commenter ces informations mais a confirmé qu'une réunion se tiendrait mercredi.

Libérer de la trésorerie

Le géant de la distribution pourrait avoir besoin de lever jusqu'à trois milliards d'euros pour financer le redressement de ses hypermarchés européens mais les conditions financières et économiques augurent de choix difficiles pour son nouveau PDG, Georges Plassat.

Après s'être retiré de la Grèce en juin, Carrefour pourrait quitter des pays non stratégiques comme la Turquie, l'Indonésie ou la Pologne pour libérer de la trésorerie.

Georges Plassat, qui a pris les rênes de Carrefour en mai, devrait détailler son plan de redressement mercredi, un jour avant la présentation des résultats semestriels du groupe.

Il s'est donné trois ans pour redresser Carrefour en endiguant la baisse de sa part de marché en France - 43% de ses ventes -, en réduisant sa dette et en faisant face aux difficultés économiques de l'Italie et l'Espagne qui assurent un peu moins de 20% du chiffre d'affaires du groupe.

 Avec Reuters
Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :