Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

logo

Après Monoprix et ses dailymonop ou le duo Relay-Casino avec Chez Jean, Carrefour s’est lancé à son tour dans le concept hybride supérette-petite restauration. Linéaires a visité le premier Carrefour city café, ouvert au centre de Bordeaux. Photos exclusives.

Le distributeur n’a pas mégoté. Carrefour city café est un concept à part entière et non une pâle déclinaison de Carrefour city. Avec une originalité : le magasin est scindé en deux dans le sens de la longueur : à gauche la restauration, à droite la supérette.

La partie restauration est très réussie, accueillante et moderne. La supérette du Carrefour city café est de facture plus classique. Le distributeur ne cache pas que sa présentation un peu terne (meubles noirs) sera revue.

Un concept à part entière

Une politique discount affirmée

Un panier-plateau breveté

Une offre évolutive

Des sandwichs préparés sur place

Snacks salés dès l’entrée

Deux magasins en un

Une cinquantaine des places assises

Une cinquantaine des places assises

Des prix ronds

Un comptoir-caisses au centre

600 références

Trop peu de produits originaux

0,60 € le croissant

Des petits conditionnements

Du café Malongo à partir de 0,50 €

Des alcôves

Un espace restauration accueillant

Une salle à l’écart

 

 

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :