Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

extinction

POUR LIRE LE TRACT DE NOS CAMARADES FO CARREFOUR LE MANS CLIQUEZ SUR L'IMAGE

Image

Rentrée sportive pour le directeur général de Carrefour. Après deux semaines à l’assaut des sommets alpins en Suisse – sa femme joue le rôle de guide –, Lars Olofsson présente mardi deux prototypes d’hypermarchés à Ecully et Vénissieux, près de Lyon. Ils sont organisés en neuf pôles, dont la décoration de la maison et le textile. Un "moment historique" pour le challenger de Wal-Mart.

 

Avez-vous trouvé le sésame pour sortir l’hyper de la crise?
Carrefour, qui a imaginé ce format il y a cinquante ans, est le plus légitime pour le réinventer aujourd’hui. Le concept "tout sous le même toit", l’esprit bazar, appartiennent au passé. Dans nos magasins pilotes qui ouvriront à Lyon, certains rayons ont disparu, d’autres ont fondu de moitié mais beaucoup ont été développés. Nous avons créé huit pôles où nous sommes spécialistes comme la décoration de la maison ou le textile. L’épicerie sera plus compétitive en termes de prix. Un neuvième pôle est dédié à l’événementiel avec deux thématiques fortes par mois en magasin pour surprendre et séduire les clients.

Comment est née la relance des hypers Carrefour?
La réflexion a démarré en mai 2009. 50 000 clients en France, en Espagne et en Belgique ont été interrogés. Au total, cinq magasins pilotes ont vu le jour. Ce sont cinq avions formidables. Il faut maintenant qu’ils prennent leur envol. Ce projet est important car les hypers Carrefour en Europe représentent la moitié de nos ventes.

"Je ne suis pas pessimiste"

Virgin a installé un magasin au centre de l’hyper de Vénissieux. Ce type de partenariat va-t-il se généraliser?
SFR ou Micromania sont évoqués. Virgin est un exemple très intéressant de partenariat que nous testons à Vénissieux. A Ecully, nous allons nous-mêmes gérer le rayon culture.

Vous voulez "réenchanter l’hyper" dans un contexte économique difficile...
Je pense que dans les mois à venir, la consommation restera stable. Je ne vois pas ce qui pourrait modifier le comportement des consommateurs à court terme. On reste dans un contexte morose. Pourtant, je ne suis pas pessimiste: l’économie française se tient mieux que celle des autres pays européens, à l’exception de l’Allemagne.

Etes-vous devenu "le commerçant préféré" des Français comme vous le rêviez?
Pas encore, mais le groupe est en route pour le devenir. Nous avons amélioré l’image prix et le fonctionnement des magasins. Carrefour Market est un succès. Nous avons déjà transformé 206 hard discount Ed en Dia. Or, après chaque changement, les magasins affichent une croissance à deux chiffres. En France, la part de marché de Carrefour de 24% a grimpé de presque un point depuis le début de l’année à périmètre constant. Aucune autre enseigne ne peut afficher une telle performance. Mais j’ai toujours l’ambition de faire mieux.

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :