Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LSALes indices d'inflation publiés ce jour par l'Insee confirment ce que les Français, selon les derniers sondages, pressentaient : les prix se sont emballés en fin d'année dernière, se traduisant par une hausse hors-tabac de 0,5 % en décembre par rapport à novembre 2010 , ce qui porte l'inflation à +1,8 % sur douze mois (+ 1,6 % hors-tabac). Le premier facteur de hausse est le coût de l'énergie, gonflé par l'envolée des cours du pétrole, qui progresse de 1,9 % sur un mois et de 12,5 % par rapport à décembre 2009. Le second facteur, traditionnel en cette saison, est la hausse des produits frais, de + 1,7 % sur un mois et de + 9,4 % sur un an. Dans ce contexte, la grande distribution, sous toutes ses formes, continue de jouer les modérateurs, avec - 0,1 % par rapport à novembre et un niveau de prix qui reste strictement stable par rapport à décembre 2009, selon l'Insee. Cette statistique confirme l'indicateur Nielsen publié en exclusivité dans le magazine LSA de ce jour, lequel fait état d'une baisse des prix des produits de grande consommation par rapport à décembre 2009, de 1 % dans les hypermarchés, de 0,7 % dans les supermarchés et de 0,1 % dans le hard-discount. Des magasins où aucune famille de produits, pas même le frais, n'échappe à la baisse. Mais cette évolution à contre-courant ne pourra durer éternellement. Nul n'ignore, dans la profession, que les négociations commerciales en cours avec les fournisseurs, déboucherons inéluctablement sur certaines hausses de prix, pour tenir compte de l'actuelle flambée des matières premières... Reste à en connaître les proportions

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :