Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GUIGON

 

 

Près de 300 personnes ont été évacuées en quelques minutes hier matin, à la suite d'un départ de feu dans un rayon du grand magasin. Celui-ci est resté fermé un peu plus de deux heures .

Pas vraiment d'affolement, mais une dizaine de minutes sous haute tension quand même, hier matin, au cœur de l'hypermarché Carrefour, dans la zone des Prés de Brou, à Bourg-en-Bresse. Il était un peu moins de dix heures lorsqu'une fumée noirâtre a commencé à envahir les étals, provenant de l'un des rayons du magasin, en proie aux flammes.

« On a vu d'un coup qu'il y avait le feu au fond, ça a été rapidement éteint, mais il y avait beaucoup de fumées, alors on nous a demandé de fermer et de sortir » racontait, quelques instants après le début du sinistre, une commerçante de la galerie marchande maintenue à l'extérieur avec d'autres collègues. « On nous a parlé de produits toxiques, mais on n'en sait pas plus, on ne sait pas combien de temps ça va durer » expliquait un autre, gérant de magasin.

Leur attente ne sera pas trop longue. Peu après 11 heures, la galerie marchande, ventilée et quasiment débarrassée des odeurs de feu, pouvait être rendue au public. Mais pas encore le magasin Carrefour. Plus d'un client se sont alors cassé le nez sur les bandeaux de protection, scotchés le long des caisses. Une mamie, cabas en mains : « Qu'est-ce qui se passe, ils sont en grève ? » Réponse à l'entrée : « Non, non, il y a eu un début d'incendie, le magasin est fermé pour le moment. »

À l'intérieur, alors que la vingtaine de sapeurs-pompiers dépêchés sur place et les deux camions incendie pouvaient repartir, les premières constatations étaient effectuées par les enquêteurs du commissariat de police de Bourg-en-Bresse. L'hypothèse d'un geste volontaire tient évidemment la corde, l'incendie s'étant déclaré au niveau du rayon des essuie-tout et serpillières, pas très loin des produits d'entretien. Visionnées, les bandes de vidéosurveillance ont été envoyées sur Lyon pour une analyse plus fine.

À midi et quart, le magasin a pu rouvrir, après que le personnel ait terminé de remettre en état le rayon concerné et surtout d'éponger l'eau s'étant échappée en masse des sprinklers, détecteurs de fumées.

Limité à 2-3 m2, le feu en lui-même aura été vite maîtrisé par l'encadrement, notamment un vigile qui a immédiatement vidé deux extincteurs sur les flammes. Surtout, il n'y aura eu aucun mouvement de panique.

Au total, entre les clients, le personnel et les commerçants de la galerie marchande, près de 300 personnes ont été évacuées. Joint dans l'après-midi, Paul Guia, le directeur du magasin, voulait retenir la bonne réaction du personnel : « Nous sommes rompus à ce genre d'exercice. Là, c'était en situation réelle. Dès lors qu'il y a le message d'évacuation, chaque membre de l'encadrement a un rôle précis à tenir, ça s'est bien passé. » L'alerte au feu n'est déjà plus qu'un souvenir.

 

source site chsct rhone alpes http://carafo.fr/

Remarquable réactivitée de l'encadrement et des employés dans la gestion de l'incendie

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :