Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Hausse préoccupante des maladies professionnelles en 2009

 

Alors que le nombre d’accidents du travail a reculé de 7,5 % en 2009, sous l’effet d’une diminution de l’activité salariée du fait de la crise économique, celui des maladies professionnelles s’est envolé, constate la Cnam dans son rapport de gestion 2009 mis en ligne le 9 juillet.


Il a en effet augmenté de près de 9 %, soit une hausse annuelle moyenne de 13,5 % sur la période 1998-2009.

Près de 50 000 nouvelles maladies professionnelles reconnues

Entre 2008 et 2009, le nombre des maladies professionnelles a augmenté de 8,7 %, approchant la barre des 50 000 nouveaux cas, après une hausse de 3,6 % en 2008 comme en 2007. Un chiffre à « relativiser » selon la Cnam, du fait d’une modification du traitement des dossiers de maladies professionnelles concernant plusieurs affections figurant sur un même tableau, effective depuis 2008, et qui consiste à traiter ces maladies syndrome par syndrome et non plus « multisyndromes ». Aussi, pour améliorer les comparaisons année par année, la Cnam ne comptabilise qu’une seule fois les personnes se voyant reconnues deux maladies professionnelles ou plus, sur le même tableau, au cours d’une année. Ce décompte ramène l’évolution entre 2008 et 2009 à + 5,1 %, « ce qui reste néanmoins très préoccupant », souligne le rapport. Environ 80 % des maladies professionnelles correspondent à des troubles musculo-squelettiques, de mieux en mieux identifiés, en hausse de 7,2 % en 2009.

La Cnam s’inquiète particulièrement de l’augmentation du nombre de décès l’année dernière, en hausse de 32,7 %.
Ceux-ci se concentrent :
– pour 66 % sur les tableaux 30 (amiante) ;
– pour 9 % sur les tableaux 25 (pneumoconioses consécutives à l’inhalation de silice) et 47 (affections provoquées par les poussières de bois).

Diminution des accidents du travail et hausse des accidents de trajet
La diminution de l’activité salariée en 2009, de 2,2 %, a mécaniquement fait baisser le nombre d’accidents du travail, qui a reculé de 7,5 % (après – 2,2 % en 2008 et + 2,8 % en 2007), à 651 453 accidents. L’indice de fréquence est ainsi tombé au « niveau inédit » de 36 accidents pour 1 000 salariés (contre 38 pour 1 000 en 2008 et 39,4 pour 1 000 en 2007). Le nombre des nouvelles incapacités permanentes et le nombre de décès consécutifs aux accidents du travail ont également diminué en 2009 (respectivement de 2,3 % et de 5,4 %), de même que le nombre de journées d’incapacité temporaire de travail (– 1,9 %) alors qu’il avait augmenté les trois années précédentes.

Enfin, le nombre d’accidents de trajet s’inscrit à la hausse sur les cinq dernières années. En 2009, la progression est de 6,8 %. La Cnam note, qu’après une période de stabilité, la fréquence des accidents de trajet a augmenté l’année dernière pour s’établir à 5,1 accidents pour 1 000 salariés, le recul constaté de l’emploi se trouvant quasiment compensé par l’augmentation de l’indice de fréquence routier (+ 1,8 %)

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :