Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« Le nouveau directeur est contre le dialogue social », protestent les salariés de Carrefour Sainte-Suzanne. Mardi, 70 employés de la grande surface, soutenus par la CFDT, étaient en grève pour dénoncer l’échec des Négo-ciations Annuelles Obligatoires (NAO).

La déléguée syndicale CFDT souligne : « 90% des salariés qui travaillent ce matin (ndlr : mardi matin) sont en grève. Les NAO ont débuté le 26 mars. Nous avons réclamé une augmentation des salaires de 5%, une revalorisation des tickets restaurant de 5 euros au lieu de 4 euros et la mise en place d’une mutuelle prise en charge à 50% par l’entreprise mais la direction reste sur sa position. On nous propose une augmentation de 1,36% des salaires et la mise en place d’une mutuelle qui sera totalement prise en charge par les salariés ».

Des propositions inacceptables pour les salariés qui n’ont pas participé à la dernière réunion consacrée aux NAO, le 19 avril. « Le directeur a décidé de clôturer les NAO sans discussion avec les acteurs sociaux, ce n’est pas normal ! Cette année, Carrefour Sainte-Suzanne fête ses 10 ans mais un employé de libre-service qui a 10 ans d’ancienneté touche 1100 euros nets. C’est un Smic amélioré et nous ne sommes pas d’accord avec ça », poursuivent les grévistes.

La déléguée CFDT poursuit : « 1,36% d’augmentation des salaires ça représente 15 euros nets en plus pour un salarié qui est aux 35 heures. L’augmentation sera faite au prorata pour les salariés à mi-temps mais les caissières ne devraient même pas être augmentées de 10 euros ! ».

Si la grande surface continuait à accueillir les clients mardi matin, les grévistes assurent que son fonctionnement a été perturbé. « Il ne doit pas y avoir de mise en rayon et le fonctionnement de la réception doit être très pénible », assurent-ils.

Devant le refus de la direction de rouvrir les négociations, les grévistes décident de passer à la vitesse supérieure et bloquent l’accès principal à la grande surface, en milieu d’après-midi.

Fermée pour le 1er mai, la grande surface devrait rouvrir ses portes aujourd’hui.

Mais hier, les grévistes promettaient de durcir leur mouvement aujourd’hui. « Nous reviendrons bloquer l’entrée demain (ce matin) », affirme la déléguée syndicale. La direction de Carrefour était injoignable mardi

C.R.

Source: clicanoo

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :