Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aujourd'hui en France.fr

La croissance française n'a été que de 0,1% au premier trimestre 2010, selon une première estimation publiée  mercredi par l'Insee. Surtout, l'Institut de statistiques a revu à la baisse le produit intérieur brut (PIB) pour ces deux dernières années. 

Ainsi la richesse intérieure française n'a-t-elle augmenté que de 0,1% sur l'ensemble de 2008, contre +0,3% annoncé précédemment.

Quant à la récession historique enregistrée en 2009, initialement évaluée à -2,2%, elle est encore plus sévère que prévue avec une chute de 2,5%. Du coup, mécaniquement, la dette publique française a augmenté pour s'établir à 78,1% du PIB, alors qu'elle atteignait auparavant 77,6%.

 

Dans ce contexte pessimiste, il semble très difficile d'atteindre l'objectif de croissance de 1,4% prévu pour cette année par le gouvernement.

Des petites hausses en Allemagne, en Italie et en Espagne

Comme l'Insee l'anticipait, la croissance du premier trimestre a été handicapée par la consommation des ménages, traditionnel moteur de l'activité en France, qui a stagné. Nos voisins allemand, italien et espagnol s'en sortent mieux. L'économie espagnole est sortie de la récession au premier trimestre avec une petite croissance de 0,1% par rapport au dernier trimestre 2009, selon des chiffres provisoires donnés par l'Institut national de la statistique (Ine). Même l'Allemagne, contre toute attente, affiche + 0,2% à l'issue des trois premiers mois de l'année. L'office fédéral a en outre revu à la hausse (0,2%) la progression du PIB germanique pour le dernier trimestre de 2009.

L'Italie caracole en tête avec une progression de son PIB de 0,5% par rapport au trimestre précédent après une contraction de son économie de 0,1% au quatrième trimestre.

SOURCE WWW.AUJOURD'HUI.FR

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :