Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Il n'y a pas que les journalistes et les analystes financiers que l'intervention de Georges Plassat le 30 août dernier a laissé songeurs.

 

Si les syndicats se sont d'abord dits "soulagés" par un plan de départs volontaires a minima (500 à 600 personnes au lieu des 1000 redoutés), leurs questions restent entières.

"Monsieur Plassat a oublié de parler des CDD non renouvelés et des intérimaires, rappelle Dejan Terglav, secrétaire fédéral pour FO Commerce, le syndicat le plus représenté parmi les salariés de Carrefour. Depuis plusieurs mois déjà, c'était le cas, ce qui équivaut au départ de 1000 personnes".

Et d'ajouter : "ce qu'on aimerait savoir, c'est comment les services vont être organisés avec 600 personnes en moins (sur un total de 7500 ndlr). Certains services sont surchagés, notamment à Evry, à Boulogne-Billancourt ou à Mondeville. Alors que d'autres fonctionnent n'ont pas assez de travail, comme les achats".

Interpeller le président de la République

Un prochain comité d'entreprise est prévu le 2 octobre. Les syndicats espèrent avoir du temps pour trouver "assez de volontaires". Certains, comme la CGT, en appellent au gouvernement et demandent un moratoire sur les suppressions d'emplois. En attendant, le secrétaire de FO a rendez-vous avec le président de la République le 11 septembre au salon de l'élevage à Rennes. Il compte bien l'interpeller sur les problématiques de l'emploi dans le secteur de la grande distribution.

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :