Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BOMBAY/PARIS (Reuters) - Carrefour, qui cherche à entrer en Inde depuis sept ans, aurait signé un accord de partenariat avec Future Group, le plus important distributeur du pays, rapporte le journal Mint.
A Paris, une porte-parole du numéro deux mondial de la distribution s'est refusée à commenter l'information. En Bourse, l'action cédait 1,3% à 36,36 euros vers 11h40, alors que le CAC 40 perdait 0,9%.
Selon le journal indien, qui cite des sources proches du dossier, Future Group devrait ouvrir entre 150 et 300 magasins franchisés de la marque Carrefour en Inde dans les cinq prochaines années.
Kishore Biyan, le PDG de ce groupe qui détient notamment Pantaloon Retail et Big Bazaar, a déclaré à Reuters qu'il ne voulait pas commenter cet article de presse. "Si cela s'avère nécessaire, nous ferons une déclaration", a-t-il simplement dit.
Carrefour avait indiqué en février être en discussions avec des partenaires indiens potentiels, sans pour autant les nommer.
Un mois auparavant, le PDG du groupe, Lars Olofsson, avait déclaré lors d'une interview au Figaro: "L'Inde est encore un marché vierge qui mettra de longues années à décoller."
"Si Carrefour conclut finalement un accord en Inde ce sera positif sur le moyen terme, c'est-à-dire dans trois à cinq ans", commente Jean-Marie Lhome, chez Aurel.
L'analyste souligne l'importance du marché indien, où la part du marché traditionnel est d'environ 80%. "Le format de l'hypermarché devrait marcher en Inde comme il a marché en Amérique latine ou en Asie", ajoute-t-il.
Chez Kepler Equities, Cédric Lecasble estime que "le marché indien représenterait environ 1% du chiffre d'affaires dans cinq ans".
En Inde, les sociétés étrangères n'ont pas le droit de détenir des chaînes de distribution avec plusieurs marques, et cette interdiction ne devrait pas être levée prochainement.
Wal-Mart et Metro ont déjà noué des partenariats en Inde.
Carrefour tient mardi son assemblée générale annuelle.
Sumeet Chatterjee, Catherine Monin et Noëlle Mennella pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

SOURCE WWW.LESECHOS.FR

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :