Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Proposition finale deCOLERE Carrefour lors des négociations 2010 sur les salaire et la Convention Collective
Salaire + 1% , Tickets resto à 3,20€,   etc
Téléchargez ici
la réaction de Michel ENGUELZ, délégué central FO
Téléchargez ici le tract que nos camarades fo carrefour etampes on immédiatement mis en circulation dans leur magasin (2 pages)

Téléchargez ici
LE TRACT DE NOS CAMARADE DE FO CARREFOUR GRAND VAR
Téléchargez ici l'outil indispensable pour garder votre sang froid et ne pas commettre l'irréparable.

 

Carrefour : NAO 2010 , les résultats...
 
 

20h30 : Fin de la réunion...

Retrouvez en ligne l'historique de cette journée de négociations ainsi que l'affiche des résultats.

  Téléchargez l'affiche des résultats des NAO Hypermarchés 2010


20h28 : FIN de la réunion de NAO 2010


7) TICKETS RESTAURANT :
69 magasins n’ont pas de tickets restaurant
Au 1er juillet 2010, la Direction propose de mettre en place pour les salariés qui ont plus d’un an d’ancienneté, dans tous les magasins qui n’ont pas le Ticket restaurant, d’un titre à 3 €, avec la répartition suivante :
     - 1,50 € payé par  l’entreprise,
     - 1,50 € payé par le salarié

Dans les magasins dont le montant du ticket restaurant est inférieur à 3€, le montant sera porté à 3€.
Dans les magasins disposant d’une cantine, l’entreprise financera une participation équivalente à 1,50€ par salarié qui prend un repas à la cantine.

8) SALAIRES
Augmentation de + 1 % au 1er Mars.


 

ABSENTEISME :
Malgré les protestations de FO et de certaines organisations syndicales,
la Direction maintient cette proposition car la prime serait financée par une baisse de l’absentéisme.
Sans cette condition, Marie Hélène Chavigny déclare qu’elle n’a pas de budget pour augmenter les salaires dans la même proportion.
Retrait de la dernière phrase : « un plan d’action sur l’absentéisme sera réalisé dans chaque magasin », à la demande de FO qui ne peut pas accepter cette phrase car on ne peut pas savoir ce qu’elle peut entraîner comme conséquences.

 

Troisième Proposition

1) DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES :
Les dispositions légales prévoient que l’ancienneté d’un salarié en congé parental compte pour la moitié de la durée dudit congé
Proposition : A compter du 1er Juillet 2010, prise en compte de la totalité de l’ancienneté des salariés en congé parental, en cours ou à venir  (à ce jour, 2179 congés parentaux en cours).

2) EMPLOYABILITE : 
Evolupro : déployée en 2008 sur 4 magasins,
En 2009 sur 20 magasins (177 stagiaires)
      Déploiement sur 20 magasins supplémentaires en 2010.
         Formation sur 180 heures, de sept/oct à juin (période année scolaire)
      Le dispositif continuera  à s’appliquer dans les 25 magasins déjà déployés.

Accompagnement des reclassements GPEC
Un guide d’information sur les mesures d’accompagnement de la GPEC sera distribué à chaque salarié concerné par une mesure de reclassement avant le 30 juin 2010.
Ce livret sera présenté aux partenaires dans la commission emploi avant diffusion.

Chaque salarié concerné par un reclassement lié à la GPEC bénéficiera d’au moins une proposition de reclassement
Il se verra proposer en priorité les emplois vacants ou créés, les possibilités de contrat à  temps complet ou à durée indéterminée, et notamment via la bourse de l’emploi.


3) SOLIDARITE :
300 KE en 2009 alloué au fond de solidarité, il est resté 27 K€ reporté en 2010
      Reconduction du même montant pour l’année 2010, en plus des 27 k€


4) CONGES PAYES :
La Direction et les partenaires sociaux se rencontreront dans le courant de l’année 2010 afin de négocier une éventuelle modification de la période de congés payés afin de ramener celle-ci du 1er Janvier au 31 décembre de chaque année.
La première réunion de négociation se déroulera au cours de la 1ère quinzaine de Mai 2010.
La date d’application de cet accord est prévue pour 2011
Cela permettrait de régler les problèmes de fin de période de plus en plus tôt en Mai.
Cette Négociation séparée risque d’être longue et technique.
Elle débutera en Mai afin de commencer une mise en œuvre pour l’année 2011.


5) DEVELOPPER LE POUVOIR D’ACHAT :
Remise sur achat :
Reconduction de la remise sur achat pour une durée illimitée à compter du 1er Juillet 2010 ;
Les salariés pourront bénéficier d’une Remise de 7% sur :
     - Les achats
     - Carrefour Voyages
     - Billetterie,
     - Assurance
     - Fuel

Réduction de la cotisation Carte Gold
Reconduction illimitée de la cotisation réduite pour la carte Gold, soit 36€ pour l’année 2010 au lieu de 50€
(Condition : être présent dans l’effectif et avoir 3 mois d’ancienneté)

Facilité de paiement :
Possibilité d’avoir un dix fois sans frais pour un achat non alimentaire n’excédant pas 10 000 €, une fois par an.
Reconduction illimitée, dans la limite de 1 fois par an.
La Direction s’engage à appliquer la remise sur achat à toutes les formes de facilité de paiement (3,4 ou A0 fois sans frais), dès lors qu’une solution technique fiable est validée.


6) ABSENTEISME :
Pour l’année 2010, la Direction propose d’attribuer une prime de 100 € brut (au prorata de la base contrat, hors suspension de contrat) aux salariés présents depuis un an dès lors que le taux d’absentéisme de leur établissement diminuerait sur la période du 1er Mai au 31 octobre 2010.
Cette prime serait payée en décembre 2010

Le taux d’absentéisme est apprécié par établissement, selon le barème suivant :
     - Inférieur à 5% : maintien du taux d’absentéisme
     - 5,01 % à 7% : diminution de 0,35%
     - 7,01% à 9% : diminution de 0,5%
     - 9,01% à 11% : diminution de 0,65%
     - Supérieur à 11,01% : diminution de 1%

Exemple : si le magasin à 6,50% entre le 1er Mai et le 31 Octobre 2009, déclenchement de la prime.
Si ces taux sont atteints, chaque salarié perçoit cette prime de 100 € pour un temps complet, et au prorata de la base contrat.
Cette prime de 100 € représente une augmentation de 0,5% du pouvoir d’achat pour un salarié de niveau IIB.
Une notice technique sera fournie à chaque magasin pour être présentée au CE.
Par ailleurs, le tableau de bord du magasin sera présenté mensuellement au CE.
Enfin un plan d’action sur l’absentéisme sera réalisé dans chaque magasin.

 

19h30 : Les discussions entre la direction et les OS vont bon train.
             Des évolutions seront-elles proposées ?
             Toute la délégation FO, autour de Michel, Dejan et jacqueline
             négocie encore des améliorations.

 

19h10 : Enfin, après 25 mn d'interruption de séance, la réunion
             de négociation reprend.

 

19h00 : La séance est suspendue depuis quelques instants, la direction est
             en pleine reflexion !!

 

Déclaration de Michel Enguelz :

Nous sommes assommés…
Cette négociation est la pire que nous ayons vécue à Carrefour.
A part celle de 2003 où Carrefour nous a repris le repos dominical, et que nous n’avons d’ailleurs pas validée.

 •Pour FO, une proposition de hausse des salaires qui commence par un Zéro est
   humiliante.
   Humilier les salariés des hypers Carrefour est dangereux pour l’entreprise.
 •La délégation FO ne se retrouve pas dans ces propositions.
 •Le chèque repas, ok, mais pas à ce niveau,  et pourquoi exclure les salariés
  du siège et des magasins qui ont  une cantine.
 •Cette prime de 75 €uros est compliquée et pas très motivante
 •La remise sur achat peut être intéressante, surtout sur le fuel.
 •Pour l’employabilité, FO réclame d’avantage de garanties.
  Il y a une véritable inquiétude des salariés par rapport à leur emploi, cela
  nécessiterait une prise de position un peu plus claire sur ce que va faire
  Carrefour par rapport à tous ces projets qui vont se mettre en place.

Pour l’heure, c’est nettement insuffisant par rapport à ce que demandent les salariés dans les magasins, que nous représentons aujourd’hui.
On ne doit pas parler de GPEC pendant les NAO, mais plutôt de créations d'emplois et des nouveaux métiers.

 

17h45 :  Les Nouvelles Propositions

TICKETS RESTAURANT :
69 magasins n’ont pas de tickets restaurant
Au 1er juillet 2010, la Direction propose de mettre en place pour les salariés qui ont plus d’un an d’ancienneté, dans tous les magasins qui n’ont pas le Ticket restaurant, un titre à 2,50€, avec la répartition suivante :
1,25 € payé par  l’entreprise,
1,25 € payé par le salarié

Dejan Terglav : sur le ticket restaurant, si l’on prend simplement le prix d’un sandwich, cette offre ne permet même pas de se payer un sandwich.
Que va-t-il se passer pour les magasins qui ont une cantine ?
Et pour les magasins qui ont plus de 2,50 €, vont-ils baisser ?
Concernant la prime pour l’absentéisme, nous passeront sur les 75 € qui sont totalement insuffisant.
Nous attendons toujours votre proposition sur la grille de salaire.

Pascal Oliva ( FO Nîmes) : Une loi régit l’utilisation du tickets restaurant, et de nombreux salariés des produits frais ou d’autres secteurs ne bénéficient pas des tickets restaurant.
Il faudrait trouver une solution pour les salariés qui n’entrent pas dans le cadre de l’utilisation du tickets.

SALAIRES :
Augmentation de + 0,7 % au 1er Mars.

 

SCOOP

Développer le pouvoir d’achat
Reconduction de la remise sur achat pour une durée illimitée à compter du 1er Juillet 2010 ;
Remise de 7% sur :
     -les achats
     -Carrefour Voyages
     -Billetterie,
     -Assurance
     -Fuel

ABSENTEISME
Pour l’année 2010, la Direction propose d’attribuer une prime de 75 € brut (au prorata de la base contrat, hors suspension de contrat) aux salariés présents depuis un an, dès lors que le taux d’absentéisme de leur établissement diminuerait sur la période du 1er Mai au 31 octobre 2010.

Cette prime serait payée en décembre 2010
Le taux d’absentéisme est apprécié par établissement selon le barème suivant :
     -
Inférieur à 5% : maintien du taux d’absentéisme
     -5% à 7% : diminution de 0,5%
     -7% à 9% : diminution de 0,65%
     -9% à 11% : diminution de 0,85%
     -Supérieur à 11% : diminution de 1,5%

Si ces taux sont atteints, chaque salarié perçoit cette prime de 75€ pour un temps complet, et au prorata de la base contrat.

Déclaration
Dejan Terglav : Vous avez innové dans le partage des gains, mais en même temps dans la douleur.
On ne peut pas adhérer au discours que les malades le font exprès, avec le risque que les absents soient montrés du doigt.
En plus, il n'est pas acceptable que le salarié à 30 h perçoive moins qu’un 35 h alors qu’il a peut être fait les mêmes efforts.
Réponse de la Direction : c’est un global collectif magasin, qui permettra de suivre l’évolution sur les 6 mois hors période d’hiver et qui sera distribué à l’ensemble des salariés de l’établissement.

Pascal Oliva (FO Nîmes): pour 75€,  je ne viens pas travailler malade, c’est totalement insuffisant.
Nous attendons des propositions plus décentes.
Réponse de la Direction : compte tenu des difficultés financières, nous essayons de trouver des solutions.
La baisse de l’absentéisme permettrait de faire des économies, et ainsi de refinancer cette prime, qui serait quand même du pouvoir d’achat.

 

Deuxième PROPOSITION
(en plus des propositions déja annoncées) :

Congés payés :
La Direction et les partenaires sociaux se rencontreront dans le courant de l’année 2010 afin de négocier une éventuelle modification de la période de congés payés afin de ramener celle-ci du 1er Janvier au 31 décembre de chaque année.
Cela permettrait de régler les problèmes de fin de période de plus en plus tôt en Mai ( Actuellement l'arrété de paie se fait le 10 mai )
Cette négociation séparée risque d’être longue et technique.
Elle débutera en Mai afin de commencer une mise en œuvre pour l’année 2011.

Développer l’employabilité :
Accompagnement des reclassements GPEC
Un guide d’information sur les mesures d’accompagnement de la GPEC sera distribué à chaque salarié concerné par une mesure de reclassement avant le 30 juin 2010.
Chaque salarié concerné par un reclassement lié à la GPEC bénéficiera d’au moins une proposition de reclassement
Il se verra proposer en priorité les emplois vacants ou créés, les possibilités de contrat à  temps complet ou à durée indéterminée et notamment via la bourse de l’emploi.


 

Reprise de la réunion : 16h30

Déclaration de Michel Enguelz
Depuis l’arrivée des actionnaires Bernard ARNAULT et COLONY CAPITAL dans l’actionnariat du groupe Carrefour, les salariés constatent que c’est un film catastrophe.
Après avoir licencié José Luis Duran (trop Carrefour sans doute), ils ont embauché Lars Olofsson de chez Nestlé
Lars,  rêve du pays de Candy ou d’Alice au pays des merveilles
Lars a élaboré un casting international, et a embauché  ou débauché les quatre mousquetaires / stars internationales

Vincente TRIUS  venant de WALMART
James MAC CANN de TESCO
José GONZALO-HURTADO  de Procter & Gamble
Pierre BOUCHUT de Casino et Schneider électrique

Ils sont 7 en tout,
7 mercenaires qui doivent nous expliquer comment travailler mieux…
- sans moyens,
- sans matériel
- sans effectifs
- sans augmentation de pouvoir d’achat

J’ai une question, ces 7 mercenaires, auraient-ils accepté de travailler chez CARREFOUR avec une baisse de leur pouvoir d’achat ?

Ils ne sont que de passage et vont se remplir les poches quelles qu’en soient les conséquences pour les salariés de Carrefour et iront bosser ailleurs ensuite, en bons mercenaires qu’ils sont.
Les salariés eux seront toujours là, enfin ceux qui resterons après leur passage et nous attendons la fin de la parodie et attendons avec impatience le début de la vraie négociation …
Un certain nombre de points n’ont pas été abordés :

- Classifications, il y en marre de rester au « niveau un » toute sa vie
- Pas d’avenir chez Carrefour
- Evolution de carrière, niveau 1, Echelon C
- Conditions de travail
- Magasins vétustes & investissements
- Respect des attributions des IRP et élus
- La défense de l'emploi
- Des moyens supplémentaires pour les CE


 

15h05 : Suite aux propositions de la direction Carrefour, un tour de table est fait afin de connaître l'avis des Organisations Syndicales.

Déclaration FO :
Dejan Terglav (Fédéral FO) : c'est la première fois que l’on voit une proposition aussi pauvre dès le départ, pas seulement en terme d’augmentation mais totale.
Nous ne sommes pas les dirigeants de l’entreprise, les salariés ne sont pas responsable de la crise ni du fait que ça va mal dans les magasins.
Carrefour est la première BU française, il n'est pas acceptable qu’on nous dise que ça va mal.
Vous prolongez les « périphériques » (remise sur achat, voyages, assurance...), mais vous ne les améliorez pas.
Nous demandons une meilleure répartition entre les salariés et les actionnaires, nous ne voulons plus être le parent pauvre.

Pour FO, l'évolution du salaire est une priorité mais nous tenons aussi à avoir des avancées sociales.
On vous a réclamé un certain nombre de choses : les tickets restaurant, en période de crise plus que jamais les salariés sont en attente, un certain nombre de primes…, des actions en terme d’égalité professionnelle, en terme d’emplois, de conditions de travail et la garantie d'emploi.
Nous vous demandons des avancées sur ces sujets.

 

14h15 : Début de la séance

1er Document de propositions :
Année 2010 plus difficile que celle de 2009, qui nous a fait découvrir des résultats pas au meilleur de ce qu’ils auraient pu être.

Volets développer le pouvoir d’achat, l’employabilité, la solidarité
Reprise de ces 3 volets cette année

1)POUVOIR D'ACHAT

- Remise sur achat :
Impact de la mesure sur la billetterie, voyages et assurance
  sur 6 mois.
  Voyages : 3787 Collaborateurs ont bénéficié de la remise
  Assurance : 7215
  Billetterie : 2461
Proposition : reconduire cette mesure pour une durée illimitée.

- Reconduction illimitée de la cotisation réduite pour la carte Gold, soit 36€ 
  pour l’année 2010 au lieu de 50€
  (Condition : être présent dans l’effectif et avoir 3 mois d’ancienneté)

- Facilité de paiement : possibilité d’avoir un dix fois sans frais pour un achat
  non alimentaire n’excédant pas 10 000 €, une fois par an.
  Reconduction illimitée, dans la limite de 1 fois par an.

SALAIRE
1ère proposition, Carrefour propose 0.5% d'augmentation au 1er Mars


2)EMPLOYABILITE :
Evolupro : déployée en 2008 sur 4 magasins,
En 2009 sur 20 magasins (177 stagiaires)
Déploiement sur 20 magasins supplémentaires en 2010. Formation sur 180 heures, de sept/oct à juin (période année scolaire)
Sur le temps de travail, frais de déplacement pris en charge par la Direction

DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES :
Les dispositions légales prévoient que l’ancienneté d’un salarié en congé parental compte pour la moitié de la durée dudit congé
Proposition : A compter du 1er Juillet 2010, prise en compte de la totalité de l’ancienneté des salariés en congé parental, en cours ou à venir  (à ce jour, 2179 congés parentaux en cours).


3) SOLIDARITE :
300 KE en 2009, il est resté 27 K€ reporté en 2010
Reconduction du même montant pour l’année 2010, en plus des 27 k€

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :