Après la Chine et l'Amérique latine, Carrefour repart à la conquête des pays émergents. Et c'est en Inde que le groupe devrait bientôt se développer.

Le directeur général du groupe, Lars Olofsson a confirmé mardi lors de l'assemblée générale des actionnaires que Carrefour devrait identifier "d'ici quelques mois" un partenaire pour se développer dans le pays. Il confirmait ainsi une information publiée dimanche soir par le site internet indien Mint.

"Discussions" en cours

"Ca fait maintenant plusieurs mois que nous disons qu'on est en discussion avec différents groupes et je pense que d'ici quelque mois on devrait pouvoir justement identifier le groupe qui va nous accompagner", a-t-il déclaré, sans citer de nom.

Le site Mint indiquait pour sa part que Carrefour aurait choisi l'indien Future Group pour ouvrir entre 150 à 300 hypermarchés. Contacté par l'AFP, un porte-parole du groupe a cependant démenti avoir déjà signé un accord avec la marque française.

Alliances locales

Carrefour est obligé de s'allier à des acteurs locaux pour s'implanter sur le marché indien. La législation nationale empêche un distributeur étranger d'être propriétaire d'une chaîne de magasins.

Depuis son arrivée à la tête de Carrefour en janvier 2009, Lars Olofsson a toujours affiché ses ambitions de s'implanter dans les pays émergents, les fameux BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine).

Pays émergents

Déjà très présent en Chine et au Brésil, une implantation sur le marché indien constitue donc une suite logique pour le groupe.

Implantation des 1.395 hypermarchés Carrefour dans le monde (source: rapport annuel 2009)
Implantation des 1.395 hypermarchés Carrefour dans le monde (source: rapport annuel 2009)

L'Inde, "c'est certainement demain un grand pays de consommation où Carrefour pourrait se trouver une position intéressante", a estimé Lars Olofsson mardi.

Cette conquête du marché indien est d'autant plus importante que les principaux concurrents de Carrefour, l'américain Wal-Mart et le britannique Tesco, s'y sont déjà installés.

 

source www.e24.fr