Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 

ui travaillaient depuis 5 ans dans les cabines de caisse de la station-service, poursuivaient leur employeur pour « faute inexcusable » et « non assistance à personne en danger ». Carrefour était poursuivi pour avoir les avoir employé dans un local à pollution spécifique sans respecter les règlements d'aération ou d'assainissement.

Selon leur avocat, Me Philippe Baron, les caissières de la station service du Carrefour du centre commercial Les Atlantes, avaient alerté leur employeur en février 2008 sur "des odeurs insoutenables" ressenties dans le cadre de leur travail. Mais, malgré ces alertes, la situation n'avait pas évolué, selon des propos recueillis par TV Tours.

Amende de 9000 €

En novembre et décembre 2008, les trois caissières avaient successivement perdu connaissance sur leur lieu de travail, victimes des produits toxiques, dont du benzène et de l'hydrogène sulfuré, dégagés par la station service. Deux d'entre elles auraient même été hospitalisées. Carrefour a également été condamné à une amende de 9000 € pour ces infractions constatées. A la suite des malaises de ces caissières, la station service du centre commercial concerné était restée fermée pendant plus de deux ans. Carrefour disposait vendredi d’une dizaine de jours pour faire appel.

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :