Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carrefour2.jpgChez Carrefour Market, quand on est en pause, on ne travaille pas

Plus de 1.500 salariés d'une filiale du géant de la distribution poursuivent leur employeur devant les prud'hommes. Ils veulent obtenir des rappels de salaire sur des temps de pause non-payés depuis 2005, pour un montant moyen d'environ 2.800 euros.

 

 

 

 

 

Plus de 1.500 salariés d'une filiale du géant de la distribution Carrefour réclament à leur employeur, devant les prud'hommes, des rappels de salaire sur des temps de pause non-payés depuis 2005, pour un montant moyen d'environ 2.800 euros, a annoncé jeudi la CFDT.

Selon le syndicat, Carrefour Market (ex-Champion, racheté en 2000) ne paie plus les temps de pause à ses 33.000 salariés depuis 2005 en violation de la convention collective: «Plus de 1.500 salariés nous ont donné le feu vert pour les défendre devant une cinquantaine de tribunaux: les premiers recours sont partis, les autres suivront.»

Les 1.500 dossiers, dont 612 en Picardie, représentent 4,5 millions d'euros d'impayés, d'après le syndicat, qui précise: «Le recours n'est déposé que si dix personnes d'un magasin y participent, pour les protéger.»

Les prud'hommes de Creil (Oise) ont déjà donné raison le 8 septembre à une cinquantaine de caissières du magasin de Lamorlaye (Oise), par un rappel de 2.800 euros en moyenne, selon le jugement que s'est procuré la CFDT. Carrefour Market a fait appel.

Le groupe a été condamné en septembre au pénal à un million d'euros d'amende par le tribunal de police de Lyon, le non-paiement des pauses violant la loi sur le Smic, selon la CFDT.

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :