Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carrefour enrichit son concept d’outlet

Deux ans après la création de vastes zones outlet prévues pour déstocker ses offres non-al, Carrefour accélère sur le déploiement du concept. Sur une surface de 300 m2, avec une offre enrichie et scindée en cinq thématiques dûment balisées. Lidl et Action sont clairement dans le viseur.

Des shop-in-shops et des outlets. Si Carrefour multiplie les corners de spécialiste (Darty, Aubert, Pacific Pêche, etc.) pour retrouver de l’attractivité sur le non-al, l’enseigne mise aussi sur le déploiement des zones de bonnes affaires.
De source syndicale, Carrefour s’apprête à tester un outlet censé se déployer à grande échelle. Il couvre une zone d’environ 300 m2, correspondant à trois allées. L’enseigne vise directement Lidl et Action dans sa théâtralisation - avec tables métal bac de fouilles et palettes - et son offre.

L’espace se découpe en cinq thématiques dûment balisées : des arrivages, des marques nationales de PGC à prix cassé, une offre non-al à petits prix, des produits de saison et enfin des codes non-al à déstocker. Les livraisons seront assurées tous les 15 jours par la cellule responsable des achats non alimentaires de Carrefour, les magasins ayant toute latitude pour modifier les quantités commandées sur les produits volumineux.

Huit magasins pilotes, dont trois détenteurs du concept historique

Carrefour ambitionne de réaliser 1,4 M€ par outlet. Huit magasins pilotes ont été désignés pour la phase de test. Ils sont situés en Ile-de-France (St Quentin, Evry, Créteil, Sevran) et dans le quart Sud-Est : Vénissieux (69), Vitrolles (13), Givors (69), Bourg-en-Bresse (01). Leur implantation est prévue entre mi-juin et fin août.

A Evry, Sevran et Vitrolles, cette nouvelle zone intègrera l’outlet existant. Pour mémoire, Carrefour a initié le concept en 2018 dans une dizaine d’hypermarchés. L’objectif initial était de brader les stocks morts en non-alimentaire. En regroupant les invendus de plusieurs magasins au sein de corners de 500 à 1500 m2 avec des remises allant jusqu’à – 70 %. Face au succès, ces espaces de bonnes affaires ont été enrichis en 2019 en ajoutant des arrivages réguliers, pilotés par la cellule achat non-al de Carrefour.

 

Carrefour enrichit son concept d’outlet

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :