Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !
Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !

Aujourd’hui, ce vendredi 28 février 2020, se sont réunis au siège de la Confédération Force Ouvrière, les délégués FO de tous les magasins des Hypers Carrefour pour se prononcer sur les avancées obtenues par la délégation 

FO lors des négociations avec la direction.

Dominique Moualek revient sur le déroulé des négociations avec la direction et les avancées que le syndicat a pu arracher à la direction, dans le contexte économique difficile des Hypermarchés. Il salue les efforts déployés par les délégués qui se sont battus jusqu’à la dernière minute pour la principale de nos revendications, l’augmentation des salaires.

Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !

Pour rappel, les délégués ont obtenus une augmentation de 1,6 %.

Dominique Moualek fustigue l’attitude de certains syndicats qui se contentent, lors de ces négociations, de faire des déclarations lénifiantes sans faire aucune proposition.

Cyril Boulay rappelle que FO a obtenu l’année dernière une augmentation de 2% mais au 1er mars, alors que nous obtenu aujourd’hui 1,6 % au 1er janvier, ce qui revient à la même augmentation que l’année dernière. Par ailleurs, le pluis important était d’obtenir une augmentation supérieure à l’inflation pour que les salariés ne perdent pas en pouvoir d’achat.

Hicham Ouaziz, du magasin d’Avranche, membre de la délégation et qui participait pour la première fois aux négociations, dit avoir été surpris par la force que possède notre syndicat au niveau national, par rapport à d’autres syndicats, en raison de notre représentativité dans l’entreprise. Il mesure que c’est une vraie force face à la direction.

Magali Plé, du magasin d’Aix-en-Provence, membre de la délégation et qui participait pour la première fois aux négociations, est déçue par l’attitude de la direction n’a pas retenu nos propositions sur l’emploi. Apparemment, la direction estime qu’il n’y a pas de problème de bras dans les magasins. Magali est cependant heureuse d’avoir pu participer à ces négociations et des résultats que nous avons obtenus.

Dominique Moualek revient sur le résultat de la participation Groupe : ce bon résultat est dû à la mobilisation de FO le 31 mars 2018 dans les magasins.

Hicham Ouaziz retrace les avancées obtenues par la délégation :

  • Échelon C pour les métiers de niveau III B, hors Technicien de fabrication (Bouchers et Boulangers) et vendeurs produits et services, dans le mois suivant la date anniversaire de leurs 20 ans d’ancienneté (à partir du 1er juin). Alignement du III C sur le II C.
  • La Direction s’engage à revaloriser les primes forfaitaires versées dans le cadre des contrats séniors et ce à hauteur de l’augmentation générale de 2020.
  • Revalorisation des astreintes  :

– de 1 à 500 heures : 11% > 16%

– de 501 à 1000 heures : 16% > 21% 

-à partir de la 1001ème heure : 21% > 26%

  • Prime encadrement pour les permanences de direction : passage de la prime de 70 € brut à 80 € brut (prime forfaitaire versée mensuellement)
  • Mobilité géographique : En cas de mobilité d’un cadre supérieure à 45 kms, l’augmentation salariale minimum sera de 2 %.
  • Booster Égalité Hommes et Femmes : une enveloppe de 150 000 € brut est dédiée pour résorbée les inégalités de salaire entre les femmes et les hommes.
  • Absences autorisées : les dispositions applicables au conjoint s’étendent également au « concubin » et à la personne ayant conclu avec le salarié un pacte civil de solidarité « PACS ».
  • Le plafond de complément de prime de vacances est revalorisé de 1,6 % soit 1 641 euros brut pour l’année 2020.

Dominique Moualek revient sur la situation des hôtesses de caisses. Il ne comprend pas que ce métier ne soit pas encore passé en « métier sensible » dans le cadre de la GPEC. Tout le monde a pu voir dans les médias que les enseignes vont de plus en vite dans l’automatisation des caisses. Il est important d’engager des négociations pour sécuriser le parcours professionnel de ces employés.

Cyril Boulay rebondit sur ce sujet en notant que Cora et Casino ont signé des accords dans ce sens. La position de FO est de donner aux salariés la possibilité d’aller vers de nouveaux métiers (métiers de service par exemple). Il note que Carrefour fait de grands rayons Bio mais il n’y a personne pour conseiller le client.

Interventions à la tribune.

Après les différentes interventions, pendant lesquelles les délégués ont pu exposer l’avis de leur section syndicale sur les avancées obtenues par la délégation, Dominique Moualek invite les délégués FO à procéder au vote.

71,33% des syndicats présents
Total des voix : 250
Favorable : 214 soit 85,60% Défavorable: 36 voix soit 14,40%

Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !
Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !
Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !
Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !
Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !
Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !
Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !
Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !
Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !
Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !
Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !
Signature des NAO Carrefour Hypers, les syndicats ont voté oui !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :