Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carrefour prend une claque en France
Carrefour prend une claque en France

Les ventes de Carrefour en France, pour le troisième trimestre, reculent de plus de 3%. À magasins comparables, les hypers accusent un sévère recul de 3,6%, alors que le même trimestre en 2018 était étale. Le distributeur se console avec ses performances à l'international.
 

 

D'un point de vue commercial, voilà deux groupes en pleine déconfiture. Casino a publié des ventes en France, au troisième trimestre 2019, en recul de -4,4%.Carrefour vient de communiquer ses performances : il est à -3,2% dans l'Hexagone. 

Le premier rappelle qu'il n'a pas cessé de céder ou fermer des magasins. Le second qu'il a réduit la surface de certains hypers et abandonné des marchés peu porteurs comme la bijouterie. Les deux distributeurs insistent également sur la coupe du monde et la canicule, en 2018, qui avaient boosté le trimestre servant aujourd'hui de base de comparaison.

Certes. Mais les hypermarchés de Carrefour n'avaient pas spécialement flamboyé l'an dernier. Leur croissance était en réalité quasi nulle au troisième trimestre 2018 (+0,3%). La chute des ventes observée au T3 2019, de -4,7%, n'en est que plus inquiétante. 

A magasins comparables, l'évolution n'est pas plus flatteuse. Le format n'avait réalisé aucune progression (0,0%) au T3 2018, il tombe à -3,6% cette année.

Embarrassés par la loi EGA

Les hypers Carrefour, de fait, sont particulièrement embarrassés par la loi EGA. Ils ont dû, plus que les autres, lever le pied sur la promo (relire Linéaires d'octobre). Le report de la guerre des prix sur la droguerie ou l'hygiène n'y a pas suffi, l'enseigne a perdu en attractivité cette année. Au point de céder 0,5 point de part de marché durant les opérations de rentrée en septembre, selon Kantar.

Les autres formats de Carrefour, supers et proxi, perdent moins de terrain au troisième trimestre. À magasins comparables, ils sont même en progression. 

Dans le reste de l'Europe, toujours en comparable, l'Espagne repasse enfin en positif (ce n'était pas arrivé depuis plus de deux ans). La Pologne et la Roumanie sont dynamiques, mais les ventes en Italie et en Belgique sont encore dans le rouge. En Asie, la cession des activités en Chine pèse lourd, Carrefour n'étant plus présent qu'à Taïwan. En Amérique latine, en revanche, le Français enchaîne les ouvertures et les succès commerciaux.

 

Le chiffre d'affaires de Carrefour au troisième trimestre 2019

  CA (TTC) Evol. Magasins comparables
France 9 768 M€ - 3,2 % - 0,9 %
- hypers 4 941 M€ - 4,7 % - 3,6 %
- supers 3 220 M€ - 2,2 % + 1,5 %
- proxi / autres 1 608 M€ - 0,9 % + 2,2 %
Autre Europe 5 832 M€ + 0,5 % + 0,4 %
Amérique latine 4 026 M€ + 11,4 % + 12,8 %
Asie 574 M€ - 64 % + 2,3 %
Total groupe 20 199 M€ - 4,2 % + 2,3 %

Source : Carrefour, troisième trimestre 2019 (évolution vs T3 2018 publié)

Carrefour prend une claque en France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :