Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une trentaine de salariés du Carrefour de Rethel ont manifesté ce samedi devant leur magasin

Les salariés du Carrefour SDNH de Rethel craignent que leur magasin passe en location gérance. Un mode de gestion qui serait synonyme de pertes d'acquis sociaux selon eux.

 

Rethel, Ardennes, France

"Actionnaires millionnaires, employés dépouillés, non à la loca-gérance ! " Devant le Carrefour SDNH (Société des nouveaux hypermarchés) de Rethel (Ardennes) ce samedi matin, une trentaine de salariés distribuent des tracts aux passants et défilent sur le parking. "Sans compter les grévistes et les décrochages", assure Nathalie Roland, déléguée syndicale FO Carrefour de Rethel. 

A l'appel du syndicat Force ouvrière, ces salariés se mobilisent contre l'éventuel passage du magasin en location gérance. Cette année, 2 des 14 Carrefour de la filière SDNH (celui de Flers et Saint-Lô) doivent passer à ce mode de gestion. La location-gérance implique que le gérant du magasin ne soit plus Carrefour et donc, que les avantages liés au groupe soient perdus. Parmi les avantages en question, les tickets restaurants, un salaire plus élevé, les primes d'intéressements, ou encore la possibilité de ne pas travailler le dimanche. 

Une trentaine de salariés du Carrefour de Rethel ont manifesté ce samedi devant leur magasin

"On défend nos salaires, nos emplois"

Et si celui de Rethel ne fait pas partie de la liste pour le moment, selon Nathalie Roland, ce n'est qu'une question de temps. "L'année dernière, lors d'une réunion au siège, on nous avait dit que chez SDNH il n'y avait pas de soucis. Au mois de novembre, on nous annonce que deux magasins de la filière passent en loca-gérance. Qu'est-ce qui nous dit maintenant qu'au mois de septembre on va pas nous dire qu'on passe en loca-gérance en 2019 ?", s'insurge-t-elle.

Pancarte à la main, Elodie fait partie de la trentaine de salariés mobilisés. Elle travaille au Drive de Carrefour Rethel depuis 4 ans. "On a un avenir à construire et donc on défend notre salaire, notre emploi. On a besoin de construire une famille, d'investir dans l'immobilier. Si demain on passe en loca-gérance, je gagnerai plus en restant au chômage...", s'alarme-t-elle.

Au total, la filière SDNH de Carrefour compte un peu plus de 2 000 salariés. 

Une trentaine de salariés du Carrefour de Rethel ont manifesté ce samedi devant leur magasin

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :