Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une journée des CE marquée par les ordonnances (vidéo)

Ordonnances et fusion des IRP obligent, la journée des Comités d’Entreprises du 17 octobre 2017 a été le dernier événement fédéral consacré à cette instance condamnée à disparaître. Près de 150 élus FO ont répondu présent pour rencontrer les partenaires et assister à une présentation de l’impact des ordonnances Pénicaud-Macron qui vont bouleverser l’environnement syndical.

Un discours offensif

Le Secrétaire général Dejan Terglav est revenu dans son discours d’ouverture sur la position de FO face aux ordonnances. S’il a salué le travail de négociation mené par l’équipe confédérale et M. Mailly, il a tenu à préciser que la simple mobilisation traditionnelle demandée par le Comité Confédéral National ne suffirait pas à faire reculer le gouvernement sur les nombreux points néfastes pour les salariés. Il a fustigé les cadeaux faits aux entreprises, même celles qui licencient, pendant que l’on rabote les droits des salariés acquis de haute lutte. Seulement, a-t-il précisé, pour mener un combat avec succès, il faut des troupes et les Français ne semblent pas encore être assez nombreux à vouloir manifester leur opposition, même si l’accumulation des colères face aux différentes mesures libérales renforce chaque jour la grogne sociale. Dans cette perspective, le Secrétaire général a appelé les syndicats de la FGTA à être solidaires derrière la Confédération pour avancer ensemble.

Dejan Terglav conclu son allocution aux participants en les remerciant de leur présence et en leur donnant bien sûr rendez-vous au 13e Congrès fédéral de St Malo du 19 au 22 juin 2018.

Des partenaires au service des CE et de chacun

Le 1er partenaire invité à présenter ses offres aux élus CE, Campings.com, est un des sites leader sur le marché de l’hôtellerie de plein air. Avec plus de 2000 établissements référencés allant du camping familial au complexe 5 étoiles et 500 000 clients chaque année, dont des CE FO, l’auditoire s’est montré intéressé et de nombreuses questions ont été posées aux intervenants.

L’entreprise Woonoz a ensuite présenté le Projet Voltaire, un outil pédagogique pour progresser efficacement en orthographe. Testée en direct, l’assemblée sait qu’il lui reste des progrès à accomplir ! Pascal Hostachy, son créateur, a insisté sur l’enjeu de l’orthographe pour la carrière de chacun mais aussi l’estime de soi. Ainsi, 80% des employeurs sont sensibles aux fautes et une faute sur un CV réduit par trois les chances d’être retenu dans la shortlist… Une bonne orthographe est donc un marqueur fort d’employabilité et le certificat Voltaire se propose d’être un trait d’union entre le candidat et l’employeur. Pascal Hostachy le promet, avec la technologie brevetée d’ancrage mémoriel, apprendre avec plaisir n’est plus une blague.

La formation, un outil indispensable

Le directeur de l’Inacs Nabil Azzouz a présenté les nouvelles formations suite à la fusion des IRP, les nouvelles règles de prise en charge des pertes de salaire, la formation gratuite en ligne, etc.

Il a profité de son intervention pour alerter les élus CE : « Ne suivez pas l’employeur qui propose de fondre le CSE dans un conseil d’entreprise, ce serait un suicide syndical. Faites-vous accompagner par la Fédération et son service juridique si tel est le cas. »

Les experts de la FGTA détaillent les ordonnances

Hugues Marsault et Dominique Riera, respectivement expert-comptable et avocat, tous deux experts au service de la FGTA, ont exposé en détail le contenu des ordonnances.

Maitre Riera a rappelé que la Fédération a mis sur son site Internet un outil d’analyse seulement 48h après la publication des textes.

Il a dénoncé la remise en cause d’acquis sociaux obtenus après des décennies de revendications et a estimé que notre histoire sociale était piétinée : « moins de crédit d’heures, moins de mandats, moins d’élus, bref, moins de droits. »

L’avocat a principalement ciblé la disparition des CHSCT pour les entreprises de 50 à 250 salariés ainsi que la mise en œuvre facultative des représentants de proximité, le mandat limité à 3 renouvellement, etc.

Hugues Marsault a longuement évoqué l’avenir des informations-consultations. S’il a relevé quelques avancées dans la loi, il a surtout pointé du doigt le fait qu’il faudra se montrer pugnace et vigilant pour maintenir le droit à l’expertise.

Dejan Terglav a conclu la journée en répondant sans fard aux questions des élus et en rappelant queles supports techniques des interventions de ce qui restera comme la dernière Journée des CE sont disponibles sur le site de la FGTA, rubrique Juridique.

Une journée des CE marquée par les ordonnances (vidéo)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :