Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Carrefour: un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 0,4%

Le distributeur français vient de publier ce mercredi  18 octobre 2017 son chiffre d’affaires trimestriel. Une légère hausse pour le groupe, mais un recul pour la France.

 

Le chiffre d’affaires de Carrefour au troisième trimestre 2017 s’élève à 21 859 M€, en hausse de +0,5% en comparable. « L’effet de change a été défavorable à hauteur de -1,5%, alors que les effets essence et calendaire sont neutres », note le Groupe dans un communiqué. Le chiffre d’affaires total ressort ainsi en croissance de +1,9% au total à changes constants (+0,4% à changes courants).

Dans un environnement concurrentiel toujours disputé, la France affiche un recul de ses ventes de -0,9% en comparable (-1,3% au total). « Ce trimestre a été notamment marqué par une déflation sur les prix des fruits et légumes et une météo défavorable, impactant l’ensemble des formats, ainsi que par des décalages de campagnes promotionnelles en particulier sur les hypermarchés », explique Carrefour.

Les ventes des hypermarchés sont en repli de -1,7% en comparable, en lien notamment avec le décalage de l’Anniversaire Carrefour, qui a débuté trois semaines plus tard que l’an dernier, et dans un environnement qui est resté très promotionnel. Les ventes en hypermarchés ont également été affectées par une nette déflation des prix des fruits et légumes saisonniers, qui a aussi impacté les supermarchés et les magasins de proximité et autres formats, dont les ventes sont respectivement en repli de -1,2% et en croissance de +2,2% en comparable, sur une base de comparaison élevée.

Les ventes dans les Autres pays affichent une progression de +4,6% au total à changes constants, et de +1,8% à changes courants. En comparable, la progression des ventes s’élève à +1,4%.

En Europe, les ventes progressent de +4,9% au total à changes constants (+4,8% à changes courants) et de +0,6% en comparable. La plupart des pays de la zone ont été fortement impactés par la déflation des prix des fruits et légumes saisonniers.

En Espagne, les ventes comparables affichent ainsi un léger repli de -0,3%. Au cours du trimestre, le marché espagnol a été impacté par une météo défavorable et par un accroissement de la pression concurrentielle. Les ventes affichent toutefois une hausse de +9,0% au total, reflétant l’excellente performance des magasins Eroski convertis ;

Les ventes en Italie s’inscrivent en léger recul en comparable, à -0,5%. Cette évolution reflète des bases de comparaison élevées depuis deux ans et un environnement plus promotionnel ;

Les ventes en Belgique sont en retrait de -0,5% en comparable, dans un contexte également plus promotionnel ;

Les ventes en comparable restent particulièrement dynamiques en Pologne et en Roumanie, à respectivement +4,4% et +9,2%.

En Amérique latine, les ventes en comparable sont en croissance de +4,4%. La progression totale à changes constants s’élève à +7,7% (+1,4% à changes courants, intégrant un effet de change négatif de -6,3%) :

Au Brésil, les ventes totales à changes constants s’inscrivent en hausse de +5,3%, et de +1,1% en comparable, dans un contexte de forte décélération de l’inflation alimentaire, qui est passée en territoire négatif au cours du trimestre, à comparer à un point haut atteint un an plus tôt (16,8% au mois d’août 2016). Les ventes non alimentaires continuent par ailleurs à progresser fortement au cours du trimestre.

Les ventes en Argentine progressent de +17,4% au total à changes constants et de +16,7% en comparable. La reprise économique qui commence à se matérialiser dans le pays n’a pas encore d’impact notable sur la consommation, avec des volumes toujours sous pression. Par ailleurs, l’inflation ralentit mais se maintient à un niveau élevé, proche de 20%.

En Asie, les ventes sont en baisse de -3,0% en comparable. La Chine enregistre une amélioration des ventes en comparable en baisse de -4,6%. A Taïwan, la tendance favorable se poursuit et les ventes progressent en comparable pour le onzième trimestre consécutif avec une hausse de +0,9%, sur des comparables élevés.

Sur neuf mois….

Sur les neuf premiers mois de 2017, Carrefour a réalisé un chiffre d’affaires de 64 912 M€, en croissance de +1,5% en comparable. L’effet de change sur les neuf premiers mois de l’année a été favorable à hauteur de +1,3% largement dû à l’appréciation du real brésilien. L’effet essence est favorable à hauteur de +0,3%. L’effet calendaire est défavorable à hauteur de -0,4%. Le chiffre d’affaires ressort ainsi en croissance totale de +2,8% à changes constants (+4,1% à changes courants).

La progression en comparable est de +0,5% en France et de +2,3% dans les autres pays, dans un contexte toujours fortement promotionnel et dans un environnement macroéconomique marqué par un net ralentissement de l’inflation dans plusieurs marchés. La croissance totale des ventes s’élève à +0,1% en France et +5,3% dans les autres pays à changes constants (+7,7% à changes courants). Cette croissance reflète une forte progression en Amérique Latine et tient également compte de l’effet positif de l’expansion et des acquisitions, Billa en Roumanie et Eroski en Espagne.

Perspectives

«Pour l’année 2017, le chiffre d’affaires du Groupe Carrefour à taux de changes constants devrait croître de 2 à 4%, et la variation du ROC annuel à taux de changes courants devrait être comparable à celle constatée au premier semestre.  Le Groupe vise un Cash-Flow libre 2017 au niveau de celui de 2016, hors éléments exceptionnels, avec des investissements confirmés entre 2,2 et 2,3 Md€. La nouvelle équipe, rapidement mise en place, est entièrement mobilisée pour établir les axes de transformation, qui seront présentés d’ici la fin de l’année», conclut Carrefour.

Carrefour: un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 0,4%

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :